Responsable programme EHA/Choléra

Solidarités International

Mbuji Mayi, , CD

Date de prise de fonction souhaitée : ASAP
Durée de la mission : 5 mois renouvelables
Localisation : Mbuji Mayi avec déplacements réguliers sur zone

SI intervient en RDC depuis 2007 dans les domaines de la sécurité alimentaire et moyens d’existence, de l’eau hygiène et assainissement, de la construction/ réhabilitation d’abris et dans la distribution d’articles ménagers essentiels.

Nos programmes couvrent la réponse d’urgence (via notamment le mécanisme du RRMP), mais aussi des activités plus durables (réhabilitation de réseau d’eau, production locale de chlore, DRR…) et illustrent la stratégie choisie par la mission, à savoir le maintien d’une capacité forte de réponse d’urgence (notamment aux déplacements de populations) tout en développant des solutions durables aux problématiques qui affectent la population du pays. Ces projets couvrent les besoins humanitaires des populations déplacées et hôtes sur le Tanganyika, l’Ituri, les Kivus et les Kasaï.

Depuis février 2018 la ville de Mbuji Mayi connait une épidémie de choléra exceptionnelle avec un taux de mortalité avoisinant les 8% (119 décès sur 1553 cas) qui résulte de l’insuffisance de moyen de lutte engagée pour la 3ème ville la plus peuplées du pays. La saison des pluies, le manque d’accessibilité à une eau sécurisée, la densité de population, l’absence de plan de contingence, la méconnaissance de la maladie et des gestes de prévention, ont été autant de catalyseur de l’épidémie. Solidarités International œuvre à la mise en place d’une assistance d’urgence auprès des victimes du choléra, et à la sensibilisation à la fois individuelle et communautaire sur les risques, et les modes de contamination.

La mission :

La mission est composée d’une coordination basée à Goma, d‘un bureau de représentation à Kinshasa et de plusieurs bases opérationnelles sur le territoire (Kalémie, Kabalo, Bunia, Béni, Kananga et Mbuji Mayi). Les équipes SI sont composées de 24 expatriés et environ 150 staffs nationaux. Le volume financier de la mission pour 2018 est d’environ 15 millions d’euros, avec un portefeuille programmatique de 25 projets différents.

Equipe cadre basée à Mbuji Mayi : Un coordinateur terrain, un Responsable Programme EHA/ Choléra, Un Responsable programme RRM, une responsable MEAL, une administratrice et un logisticien.

Descriptif du poste

Le/la responsable programme Eau, Hygiène, Assainissement (EHA) est en charge de la mise en œuvre et de la réalisation des objectifs définis dans le cadre du programme de lutte contre le choléra. Il/Elle est chargé(e) de la supervision des équipes opérationnelles affectées à son programme. Il/Elle est le garant de la bonne exécution et de la qualité du programme mis en œuvre, et le cas échéant, propose des ajustements ou des développements pour en garantir la pertinence.

Pertinence, qualité et conception des projets : Proposer une approche technique, un dimensionnement financier, humain et logistique des programmes à mettre en œuvre. Rédiger les annexes et chapitres techniques (dont cadre logique) des propositions d’opération. Mettre en œuvre les activités dans le respect de la stratégie opérationnelle annuelle, des exigences techniques Solidarités International et des critères bailleurs. Evaluer la pertinence des activités menées, l’efficacité des interventions et leur adéquation au regard de l’évolution du contexte et des besoins des populations. S’assurer de l’atteinte des résultats sur les programmes dont il a la charge, de la durabilité des objectifs des programmes, de la pérennité des actions et, le cas échéant, du respect des normes et standards établis.

Mise en œuvre et suivi opérationnel : Planifier et superviser la mise en œuvre du programme EHA dont il a la charge, en respectant les délais et les spécificités techniques définies. Proposer et mettre en place les critères de qualité et les indicateurs de suivi des programmes EHA. Superviser et soutenir les responsables d’activité EHA, suivre et évaluer les activités mises en œuvre.

Capitalisation : Utiliser les outils de capitalisation proposés par SI, participer à la centralisation et à la diffusion des procédures, guides et outils liés aux activités. Capitaliser sur les méthodes et techniques d’intervention et sur les expériences acquises par SI et les autres acteurs pour les activités de lutte contre le choléra.

Gestion RH : Participer à la validation du recrutement pour le staff technique national de son équipe, accueillir et briefer les équipes travaillant sur son programme et identifier leurs besoins de formation. Mettre en place des formations techniques en lien avec les besoins opérationnels du programme choléra. Encadrer, soutenir l’équipe sous sa responsabilité. Evaluer et apprécier les performances des collaborateurs placés sous sa supervision directe. Veiller au respect des règles de sécurité par le personnel sous sa supervision.

Reporting / communication / représentation : Rédiger les rapports EHA et les annexes liées aux activités EHA/choléra pour les rapports et/ou avenants bailleurs. Entretenir localement un réseau de communication opérationnel et de bonnes relations avec les autorités gouvernementales/locales, les représentants bailleurs, les agences UN et autres agences internationales. Assurer sur son lieu d’affectation la représentation de SI aux réunions ou forums concernant les activités EHA et particulièrement la lutte contre le choléra.

Votre profil

Compétences/expériences spécifiques requises :

  • Expérience préalable en gestion de programmes EHA en ONG
  • Compétences / Expériences /connaissances attendues dans la lutte contre le choléra.
  • Leadership, capacité en encadrement d’équipe
  • Maîtrise du cycle de projet 
  • Connaissance de la zone est un plus

Qualités :

  • Autonomie, dynamisme, proactivité
  • Capacité d’anticipation et bonne résistance au stress
  • Fortes capacités de communication

Langues :

  • Excellente maîtrise du français écrit et oral

SI vous offrira les conditions suivantes

Poste salarié : à partir de 1980 euros brut par mois (10% congés payés inclus) selon expérience et Per Diem mensuel de 600 USD.

SI prend également en charge les frais d’hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale : L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

Break : En cours de mission, une alternance travail – repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois. Sur la base d’une mission de 5 mois, l’expatrié prendra un break d’une semaine à 3 mois de mission (avec une participation de 500 euros versée par SI).

Comment postuler

Vous reconnaissez-vous dans cette description? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français. Les candidatures contenant uniquement les CV ne seront pas considérées.

Solidarités International se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

Contact

Caroline Bedos, Chargé(e) de Recrutement et Suivi des Expatriés

Pour en savoir plus sur Solidarités International : www.solidarites.org


POSITION TYPE

ORGANIZATION TYPE

EXPERIENCE-LEVEL

LANGUAGE REQUIRED