Responsable Programme EHA

Solidarités International

Garoua Boulai, , CM

Le pays génial, l’ONG efficace, l’équipe de choc, le projet ambitieux, le départ demain pour une perle rare qui sera à la hauteur pour relever le défi !

Solidarités International est présente au Cameroun depuis Juin 2014, pour répondre à la crise des réfugiés en provenance de RCA (plus de 270 000 réfugiés enregistrés fin 2016 selon le HCR dont 70% dans la seule région de l’Est). Basée dans la commune de Garoua Boulai, SI est intervenu dans le camp de Gado en tant que principal acteur EHA jusqu’en mars 2017. Aujourd’hui, cette responsabilité est partagée avec PUI, et dans les villages sur l’axe Garoua Boulai- Ndokayo en EHA et SAME, notamment dans le cadre du consortium PROACT financé par l’Union Européenne et rassemblant PUI, ACF, CRF, CARE et SI.

Dans la continuité de ses interventions à l’Est, Solidarités Internationale continue les interventions en EHA sur le camp de Gado (24 000 réfugiés RCA) et en particulier assure l’extension du réseau AEP à l’ensemble du camp, tout en travaillant sur l’autonomisation de son fonctionnement dans une optique d’exit stratégie des acteurs humanitaires à moyen-terme.

La région de l’Est est marquée par une crise prolongée et relativement oubliée aujourd’hui, suite à l’arrivée massive de réfugiés de RCA depuis 2014.  Les financements d’urgence sont de plus en plus faible chaque année et les projets de post-urgence/ développement se focalisant sur la résilience des populations n’ont pas encore été suffisamment mis à l’échelle dans la région. Les besoins conjoncturels et structurels se rejoignent donc pur alimenter une situation d’insécurité alimentaire et nutritionnelle des populations réfugiées et des populations hôtes. Malgré un cadre de décentralisation favorable à la prise en main par les communes des enjeux de développement local, et en particulier la gestion directe des infrastructures EHA, les faibles moyens et capacités techniques ne leur permettent pas d’assurer un accès suffisant, équitable et durable à l’eau et assainissement sur leur territoire.

Organisation de la mission 

Sur la base de Garoua Boulai, l’équipe se compose d’un coordinateur terrain/logisticien d’un administrateur,  d’une équipe EHA et d’une équipe SAME. L’équipe EHA se compose  actuellement d’un RP EHA en poste depuis 8 mois, d’un RA expatrié, de 2 chefs d’équipes nationaux (infra et PH), d’un superviseur infra et un responsable qualité de l’eau et de 2 mobilisateurs PH.

Descriptif du poste

3 projets EHA sont actuellement en cours sur la base de Garoua Boulai. Un RP est en poste depuis mai 2017 et a donc accompagné le démarrage de l’ensemble des activités hard et soft sur les 2 projets.

Le programme ProAct a une durée initiale de 27 mois et entame aujourd’hui son 11e mois de mise en œuvre.  Il s’agit d’un programme intégré sécurité alimentaire et EHA visant à renforcer les capacités de résilience des populations réfugiées et locales ainsi que les capacités des communes à répondre aux enjeux de développement local en lien avec la crise des réfugiés. Le volet EHA hard a été finalisé » mais il reste des objectifs à atteindre en termes d’amélioration des connaissances et pratiques des populations et de renforcement de la gouvernance locale de l’eau au niveau des communes de Garoua Bouali et Betare Oya.

Le projet ECHO a une durée de 12 mois et a démarré en octobre 2017. Ce projet s’intègre dans la réponse d’urgence aux besoins EHA des réfugiés sur le camp de Gado avec un volet assainissement (construction de latrines) et un volet accès à l’eau (extension du réseau EAP qui ne couvre actuellement qu’une partie du camp) mais vise également et surtout à préparer le retrait des acteurs humanitaires du camp en mettant l’accent sur le renforcement des capacités des comités de gestion et la structuration du système de gestion du service.

SI recherche donc un RP EHA pour assurer l’accompagnement de l’équipe nationale pour la mise en œuvre des activités sur le camp de Gado et opérationnaliser la stratégie de renforcement des capacités de gestion et de maintenance des institutions locales et structures communautaires. En outre le RP EHA aura la charge du suivi des activités soft en cours dans les villages de l’axe Garoua Boulai-Ndokayo  dans le cadre du projet Proact ainsi que la planification/animation des ateliers de capitalisation et échanges d’expériences prévus dans le cadre du consortium afin que les communes d’intervention s’approprient les réalisations du projet.

Les principaux challenges du poste seront les suivants :

  • Renforcer les capacités de l’équipe nationale dans un contexte de restructuration de la mission visant à autonomiser l’équipe nationale dans la mise en œuvre et le suivi des activités et à externaliser le volet PH et les infrastructures sanitaires aux structures communautaires.
  • Assurer la transition de la logique d’intervention dans le camp de Gado, de la mise en œuvre directe par SI et prise en charge de la totalité des coûts de fonctionnement et maintenance du réseau vers l’appropriation par les autorités locales, le  comité wash et la structuration du système de recouvrements des couts auprès des usagers des points d’eau.
  • Assurer la qualité des interventions techniques, en particulier sur le réseau d’eau, en prenant en compte les recommandations détaillées de l’expert EHA ECHO venu sur le site en aout 2017
  • Renforcer la collecte des données quantitatives et qualitatives permettant de renseigner de manière pertinente et solide l’impact de nos interventions

Votre profil

Formation / Expérience:

  • De formation supérieure en hydraulique ou génie civil et ayant une expérience solide dans le domaine de l’eau et l’assainissement, terrain humanitaire si possible avec Solidarités International
  • Solide expérience en management et en renforcement des capacités de l’équipe nationale
  • Expérience dans la conduite des  évaluations rapides /diagnostics techniques / coordination
  • 3 à 5 ans d’expérience sur des programmes EHA en zone rurale dans un contexte de post-urgence/ développement.
  • Expérience préalable au Cameroun ou dans la sous-région est appréciable

Compétences et connaissances techniques :

  • Profil technique EHA avec expérience sur le dimensionnement hydraulique des réseaux d’eau, calcul hydraulique des sources, la mise en place et le renforcement des capacités des comités WaSH  concernant la maintenance   et la gestion d’un réseau AEP (expérience en projet EHA sur un camp de réfugiés souhaitable) et des activités assainissement
  • Bonne compréhension des enjeux de gouvernance et gestion d’un service d’accès à l’eau
  • Expérience sur de programmes d’assainissement en camps de réfugiés et/ou zone rurale
  • Connaissance des méthodologies pour changer les comportements dans le domaine EHA (approche participative ATPC, PHAST, CHAST, analyse des barrières…)
  • Excellente capacité d’organisation, de planification et de priorisation en fonction des enjeux des différents projets.
  • Familiarité avec les logiciels de cartographie, la gestion et l’analyse de base de données
  • Expérience dans la mise en œuvre d’enquêtes EHA (CAP, enquêtes de fréquentation, …)
  • Maitrise des outils de planification et de communication, capacité organisationnelle dans la coordination, maitrise du cycle de projet.
  • Compétences et expériences en termes d’encadrement d’équipe et renforcement des capacités des équipes nationales

 Savoir être :

  • Respect des us et coutumes locales
  • Respect des règles sécuritaires
  • Bonnes capacités de communication
  • Grande capacités relationnelles et diplomatie
  • Travail en équipe et capacité à créer un esprit d’équipe
  • Capacité à travailler de manière indépendante et créative
  • Forte flexibilité, compétences interpersonnelles et compétences de négociation.

Langues : Une bonne maitrise du français est obligatoire

Autres :

  • Connaissance du contexte camerounais et/ou de la sous-région appréciable
  • Maitrise du pack office

Connaissance des outils de collecte et traitement de données (kobo collect) un atout

Comment postuler

Vous reconnaissez-vous dans cette description? Si oui, envoyez-nous votre CV et Lettre de Motivation en français. Les candidatures contenants  uniquement les CV ne seront pas considérées. 

Solidarités International se réserve la possibilité de clore un recrutement avant la date d’échéance de l’annonce. Merci de votre compréhension.

Si vous offrira les conditions suivantes

Poste salarié : à partir de 1600 euros brut par mois, selon expérience, plus 10% de prime de congés payés versés mensuellement et Per Diem mensuel de 450 euros.

SI prend également en charge les frais d’hébergement ainsi que les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission.

Couverture sociale : L’expatrié(e) bénéficie d’une couverture sociale de qualité permettant de couvrir tous les frais de santé et d’une prévoyance accident incluant les risques de guerre.

Break : En cours de mission, une alternance travail – repos est assurée par des breaks prévus tous les trois mois. Sur la base d’une mission d’un an, l’expatrié prendra un break d’une semaine à 3 et 9 mois de mission (avec une participation de 500 euros versée par SI) ainsi qu’un break de 15 jours à 6 mois de mission (avec une prise en charge du billet d’avion aller et retour entre la mission et le lieu de résidence).

Maintenant que vous avez démontré votre intérêt en étant courageusement allé au bout de cette annonce vous pouvez postuler directement sans attendre !

Conditions sécuritaire : 

La situation sécuritaire est plutôt stable depuis 1 an mais peut évoluer avec la reprise régulière des combats en RCA, et la possible fermeture imminente d’un camp d’environ 6000 réfugiés par le gouvernement dans la zone. La durée de présence des réfugiés et l’absence de perspectives économiques alimentent également les statistiques de la petite criminalité locale, mais également d’exactions plus conséquentes tels que des meurtres de commerçants ou éleveurs. Les enjeux de protection et en particulier la violence basée sur le genre sont aussi à prendre en compte dans la zone.

Contact

Ieva PRAPUOLENYTE, chargée de recrutement et de suivi


POSITION TYPE

ORGANIZATION TYPE

EXPERIENCE-LEVEL

DEGREE REQUIRED

LANGUAGE REQUIRED