Recrutement Consultant(e) International(e) de haut niveau spécialisé(e) dans les négociations intergouvernementales sur les questions environnementales

United Nations Development Programme (UNDP)

Conakry, Guinea 🇬🇳

Le destin de la Guinée est profondément lié à son histoire, à sa géographie, à ses ressources et à l’ouverture de son économie, mais aussi, au rôle politique qu’elle a joué et entend jouer dans la sous-région, au niveau continental et, au plan mondial. Le destin de la Guinée demeure également lié à l’évolution globale du monde et aux capacités que le pays saura mobiliser pour en appréhender la complexité croissante, les changements qui s’annoncent sur le plan géostratégique et de la globalisation, mais également sur le plan de la révolution technologique et du numérique qui génèrent de nouveaux écosystèmes économiques et financiers et une compétition économique sans précédent. En effet, les enjeux, les opportunités et les données qui sont au cœur de l’activité économique et commerciale et des partenariats créent, d’une part, des opportunités qu’il faut pouvoir identifier et valoriser et, d’autre part, de nouvelles vulnérabilités et contraintes qu’il faut savoir anticiper pour s’en prémunir. Avec des avancées nombreuses et significatives notamment la consolidation de son cadre macroéconomique, la valorisation en cours de ses richesses naturelles et minérales et une croissance économique moyenne estimée à 5% sur la période allant de 2016 à 2020, la Guinée a pris le chemin d’une croissance favorable à la consolidation de son système productif et à sa diversification mais également à un nouveau mode d’insertion au marché mondial. Cette insertion économique, financière, commerciale et diplomatique doit être portée par l’ensemble des secteurs de la vie économique du pays et tous ses acteurs, notamment par le biais d’une coopération internationale, régionale et bilatérale mobilisatrice, une diplomatie économique de référence et une intelligence stratégique de premier ordre. L’émergence des BRICS, et demain les processus qui conduiront à celle de nombreux pays d’Afrique, dont la Guinée, mettent en lumière que les logiques qui sont à l’œuvre dans ce vaste mouvement exigent d’avoir une compréhension fine des dynamiques de la transformation économique et sociale des sociétés et du rôle stratégique que joue l’information : la capacité à anticiper, saisir des opportunités, planifier, conduire des politiques publiques qui  une insertion au marché mondial et la promotion de dynamiques régionales de développement mobilisatrices, etc. D’où l’utilité d’une diplomatie revivifiée et d’un dispositif national d’intelligence économique et stratégique, adapté aux spécificités nationales et renforcé dans son savoir-faire et ses méthodes.

La Conférence diplomatique qui s’est tenue du 29 avril au 03 mai 2019 autour du thème “la diplomatie au service de l’émergence de la Guinée” a permis de poser les jalons d’un renouveau du rôle central que doit jouer l’outil diplomatique et économique dans la réalisation des objectifs de développement du pays. Il est à cet égard essentiel de voir l’appareil diplomatique guinéen assurant la présidence du “G77 + Chine” réussir son pari en renforçant son leadership international à un moment d’une importance majeure pour le pays qui s’apprête à définir son second Plan national de développement économique et social (PNDES 2021-2025). Il s’agit notamment de redynamiser sa diplomatie économique et de renforcer son projet de dispositif institutionnel en faveur de l’intelligence stratégique. C’est en réponse à ce contexte que le bureau-pays du PNUD recrute un (ou une) consultant(e) international(e) de haut niveau pour fournir au Ministère des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger, les ressources (savoir-faire et savoir être) en vue d’accompagner l’action de la Guinée à la Présidence du “G77 + Chine” en matière de coordination, d’assistance et de suivi des négociations intergouvernementales.

  • Un plan de travail présentant la structuration du plan d’accompagnement stratégique de la mission (au 5ème jour à compter du démarrage du contrat) ;
  • Un second livrable au terme des 30 premiers jours de la consultation (centré sur une synthèse et analyse des travaux de la 2ème Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies relatifs aux questions environnementales et climatiques, avec le concours des expertises mobilisées) ;
  • Un troisième livrable au terme des 60 premiers jours de la consultation (centré sur une synthèse et analyse des travaux de la 2ème Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies et un rapport d’activités sur l’appui apporté aux autres Commissions de l’Assemblée générale, avec le concours des autres expertises mobilisées) ;
  • Un quatrième livrable au terme des 90 jours de consultation (sous la forme d’une synthèse des travaux de la 2ème Commission et d’un rapport d’activités sur l’appui apporté aux autres Commissions de l’Assemblée générale) ;

Il est à noter que tous les livrables seront fournis en version électronique (Word/Excel, Powerpoint).

Compétences organisationnelles :

Dispose d’une capacité organisationnelle avérée, méticuleux et entreprenant.

Compétences fonctionnelles :

La capacité à travailler de façon autonome, en faisant preuve de flexibilité et d’initiative ;
Des compétences à mener une réflexion stratégique;
Une excellente maîtrise de l’outil informatique.

Esprit d’équipe :

Avoir un bon esprit d’équipe

Sens de responsabilité :

Assumer toutes ses responsabilités et honorer ses engagements ; produire les résultats dont il a la responsabilité dans les délais requis et les normes de qualité.

Aptitude à la communication :

Justifier d’une bonne capacité de communication, d’analyse et de rédaction.

Etude :

L’étude devra être confiée à un (ou une) consultant(e) international(e) : – Titulaire d’un diplôme universitaire supérieur de niveau (Bac +5) en administration des affaires, environnement, économie, développement international, administration publique,  ou autre domaine connexe .

Expériences 

Ayant un minimum de dix (10) ans d’expérience professionnelle dans les questions de développement international, environnementales, de changement climatique, – ayant une expérience des processus intergouvernementaux sur les questions relatives au développement durable et au climat ; – possédant une solide expérience des dossiers en lien avec les intérêts de l’État ; – ayant une expérience des négociations intergouvernementales ; – ayant été confronté à des situations complexes de négociation ou d’arbitrage impliquant l’Etat ; une expérience auprès d’une organisation internationale ou multinationale est souhaitable – ; – étant capable de travailler dans les langues française et anglaise ; – travaillant ou ayant travaillé en Afrique et dans le domaine de la coopération Sud-Sud.

Dossier de Soumission

L’appel à candidature est ouvert à tout consultant international ayant une expérience avérée dans le domaine précisé dans les TDRS.Les dossiers de candidatures doivent être composés comme suit:

Offre technique

  • La lettre de soumission;
  • Brève présentation du consultant;
  • La note de compréhension de la mission et de l’approche envisagée pour exécuter le travail selon les TDRS (proposition technique);
  • Un CV du candidat avec l’indication claire de son nom (tel qu’inscrit sur son passeport), sa date de naissance, ses qualifications académiques, ses compétences et son expérience professionnelle avec au moins 3 personnes de référence avec leurs adresses mail (4-5 pages);
  • Un formulaire P11 (http://sas.undp.org/Documents/P11_personal_history_form.doc) des Nations Unies dûment rempli et au moins 3 personnes de référence avec leurs adresses mail ;
  • Une note méthodologique accompagnée du chronogramme de travail ;

Offre financière

  • Une proposition financière sur la base d’un montant forfaitaire en USD (dollar américain) en respectant les rubriques suivantes : les honoraires, les indemnités journalières/perdiem, le billet A/R pour rejoindre la mission et toutes autres dépenses pertinentes.Les frais d’organisation des ateliers de restitution seront pris en charge par le PNUD

Les Termes de Réfférence (TDRS) ainsi que les citères de soumission et d’évaluation des offres peuvent aussi être consultés sur le site :

https://procurement-notices.undp.org/view_notice.cfm?notice_id=78782 

Les dossiers de candidature doivent être envoyés par e-mail à : [email protected] en objet “Offre pour Recrutement Consultant(e) International(e) de haut niveau spécialisé(e) dans les négociations intergouvernementales sur les questions environnementales » et adressés à : Monsieur Le Représentant Résident Adjoint au programme et opérations PNUD Guinée Conakry.

Les offres doivent parvenir au bureau PNUD au plus tard le 03/06/2021 à 14 Heures, GMTToutes les offres reçues hors délai ou envoyées en dehors de l’adresse électronique : [email protected] ne sera pas prise en considération.

Critères d’évaluation :

Se référer à la grille d’évaluation contenue dans les TDRS.

  • Evaluation technique

La note minimale pour la qualification technique est de 70 points sur 100.

La méthode combinée (70% pour l’offre technique et 30% pour l’offre financière) sera retenue pour la sélection finale.

  • Evaluation Financière

La formule utilisée pour déterminer les scores financiers est la suivante :

Sf=100 x Fm /F, où Sf est le score financier, Fm est la proposition la moins disant et F le prix de la proposition considérée

  • Evaluation finale

La notation finale sera la moyenne pondérée de la note technique et de la note financière avec les coefficients de pondération suivants : score technique (70%) et score financier (30%);

Les pondérations attribuées aux propositions techniques et financières sont : T= 0,70 et F=0,30.


POSITION TYPE

ORGANIZATION TYPE

EXPERIENCE-LEVEL

DEGREE REQUIRED

LANGUAGE REQUIRED