Étude a pour objectif l’amélioration du débit et de la qualité de l’eau

World Wide Fund for Nature (WWF)
Tunisia
Position Type: 
RFP/Tender/EoI
Organization Type: 
NGO/Civil Society
Experience Level: 
Not Specified
Languages Required: 
French

EXPIRED

Please note: this job post has expired! To the best of our knowledge, this job is no longer available and this page remains here for archival purposes only.

1.       CONTEXTE
La ville de Ghar el Melh, rattachée au Gouvernorat de Bizerte, classée ville Ramsar en Octobre 2018 possède un riche patrimoine naturel et culturel. Elle abrite la lagune de Ghar el Melh, une zone humide d’importance internationale et zone Ramsar depuis 2007, qui fournit des ressources précieuses à la communauté locale. Les pressions humaines de plus en plus importantes, les conditions nouvelles liées à l’effet du changement climatique font que le fonctionnement de cet écosystème est altéré ce qui nécessite des actions urgentes pour le préserver.
Les divers aménagements (ports) et autres interventions ont affecté le fonctionnement naturel du complexe lagunaire naturel. En effet, la communication avec la mer qui se faisait par des passes (grau/Boughaz) a été bouleversée et l’ancien Boughaz a vu son rôle diminuer avec le temps.
Autrefois, Sebkhet Sidi Ali El Mekki était alimentée par 3 points distincts : le premier point à travers des passes quand le niveau de la mer monte en automne. Ce premier point a été envahi par les constructions anarchiques et n’est plus visible. Le 2ème et le 3ème point sont au niveau de la lagune de Ghar El Melh appelé aussi "bhira" et qui ont été bloqués par la construction de la route qui mène vers le port.
Les conséquences de ces phénomènes ont été sévèrement ressenties sur l’activité agricole menée sur les berges du système lagunaire au niveau de la lagune de Sidi Al El Mekki, notamment la culture dite Ramli (Gtayas) ou polders qui est à l’origine d’un terroir unique où la pratique de l'agriculture est basée sur une technique ancestrale qui consiste à gagner des terres agricoles par une forme de poldérisation. Cela constitue une richesse patrimoniale. Le paysage ainsi formé est unique, avec des parcelles (les gtayas) disséminées au milieu en plein milieu lagunaire.
La présente prestation s’inscrit dans le cadre du projet GEMWET «Conservation et Développement Durable des Zones Humides Côtières à Haute Valeur écologique». Elle va bénéficier à la communauté de la ville de Ghar El Meleh et tout particulièrement aux pêcheurs et aux agriculteurs qui exploitent les polders (Gtayas) appelés aussi culture Ramli. En effet, des cultures sont possibles grâce à des pratiques ingénieuses et uniques au monde reposant sur un système d’irrigation passive où les racines des plantes sont alimentées en toute saison par l’eau de pluie d’une part et par l’eau emmagasinée dans la montagne suite à la formation karstique géologique qui assure un ruissellement continu de l’eau vers la lagune et la Sebkha.

2.      OBJET DE LA MISSION

La présente étude a pour objectif l’amélioration du débit et de la qualité de l’eau par une circulation optimale de l’eau au sein de Sebkhet Sidi Ali El Mekki dans l’objectif d’éviter l’assèchement de la Sebkha dans la zone des polders et le renouvellement de l’eau des micro-lagunes lieux de pratique de la pêche qui a subi ces dernières années des pertes importantes au niveau de la richesse halieutique.
La Sebkha de Sidi Ali El Mekki subit ainsi, un dessèchement engendrant une montée de la salinité de l’eau et altérant l’irrigation automatique des plantes qui finissent par mourir. Nous assistons par conséquent, à un déclin de ce type d’agriculture et la mort graduelle de la Sebkha.  Les Gtayas font partie du site RAMSAR qu’il faut préserver et sont certifiée en tant que Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM).
La/les solution(s) à proposer par le groupe de consultants/ bureau d’études devrai(en)t assurer la continuité de la circulation de l’eau de bonne qualité à l’intérieur de Sebkhet Sidi Ali El Mekki et entre l'ensemble des plans d'eaux dont ceux des micro-lagunes, moyennant des chenaux à orientations et profondeurs appropriés et ce de façon durable.

3.      MISSIONS ET ACTIVITES

La mission comporte 5 activités complémentaires comme suit et qui sont détaillées dans les Termes de Références :

  1. Activité 1 : Atelier de démarrage pour la présentation de la méthodologie d’intervention dans l’objectif de présenter la méthodologie d’intervention ainsi que le planning de réalisation de l’étude
  2. Activité 2 : Diagnostic de l’état actuel et identification des interventions prioritaires. Procéder au diagnostic de l’état actuel de la lagune de Ghar El Melh et de Sebkhet Sidi Ali El Mekki et de l’environnement proche, détermination des zones les plus touchées par l’empiétement des sables marins ou des algues, identification des emplacements potentiels pour l’alimentation en eau de bonne qualité de Sebkhet Sidi Ali El Mekki ainsi que les travaux à faire
  3. Activité  3 : Travaux de terrain. réaliser l’ensemble des travaux de terrain identifiés et validés
  4. Activité  4 : Etablir l’avant-projet sommaire. Identifier les causes de dégradation des différentes composantes du site et proposer des solutions afin de résoudre le problème de circulation de l’eau
  5. Activité  5 : Etablir le projet détaillé de la variante retenue. Le design définitif de la variante retenue

Dans son offre technique, le groupement de consultants/ bureau d’études détaillera la méthodologie et le séquençage des activités décrites ci-dessous. La méthodologie devra comprendre également un programme détaillé et l’approche de concertation avec les parties prenantes concernées pour aboutir à une concertation effective et une appropriation de l’ensemble des résultats obtenus et les solutions durables proposées par l’ensemble des partenaires. En fonction de sa connaissance des enjeux et des besoins des acteurs locaux, le groupement de consultants/ bureau d’études pourra suggérer au stade de l’offre technique l’intégration de composante(s) / sous-composante(s) complémentaires qu’il jugera pertinente(s) et utile(s) en vue de l’atteinte des objectifs de cette consultation. Les nouvelles propositions devront être argumentées et leur devis estimatif devra être consigné à part.
Approche participative et implication des parties prenantes
Durant toutes les étapes de l’étude, le groupe de Consultants/ bureau d’études est appelé à consulter et à impliquer tous les partenaires pour assurer l’appropriation du projet et pour tirer profit de leur connaissances du fonctionnement du système lagunaire et des Gatyas. Les partenaires à consulter sont détaillés dans les Termes de Références.

4.      DELAI D’EXECUTION DE L’ETUDE

Le délai total d’exécution de l’étude est fixé au maximum à 60 jours non compris le délai d’approbation des documents par l’Administration réparties comme suit :

Désignation

Durée maximale (Jours)

Activité 1 

2

Activité 2

10

Activité 3

20

Activité 4

15

Activité 5

13

 

Le prestataire retenu devra justifier dans ses rapports le nombre de jours passés sur chaque activité.
Il est à noter que la présente étude doit démarrer aussi tôt que le contrat entre le client et le groupe d’experts/Bureau d’études retenu signé.

5.      PROFIL DU CONSULTANT, COMPETENCES ET ORGANISATION ATTENDUES

La mission nécessite l’intervention des quatre profils suivants :

  1. Chef de projet, spécialiste en travaux maritimes, titulaire au minimum d’un diplôme d’ingénieur en Génie Civil ou équivalent ayant au moins 10 ans d’expérience et avoir réalisé au moins 3 études similaires, maitrisant la langue française avec une grande faculté de communication et aptitude de présentation, animation et concertation.
  2. Ingénieur, spécialiste en hydraulique maritime, titulaire d’un diplôme en océanographie physique ou sédimentologie marine ou équivalent ayant au moins 5 ans d’expérience et ayant réalisé au moins 3 études similaires
  3. Environnementaliste, titulaire au minimum d’un diplôme (bac+4) en sciences environnementales, sciences naturelles ou équivalent ayant au moins 5 ans d’expérience et réalisé au moins 2 études similaires.
  4. Socio-économiste ou sociologue, titulaire au moins d’un diplôme (bac+4) en sociologie ou en économie sociale ou équivalent ayant au moins 5 ans d’expérience et ayant réalisé au moins 2 études similaires
  5. Autres profils (agronome, géomètre, géomorphologue, autres)

Le Consultant pourra appuyer son équipe par d’autres profils s’il juge nécessaire.
Le consultant fournira une copie conforme des diplômes et des attestations de réalisation des missions similaires.

6.      LANGUE UTILISEE

Tous les documents prévus pour la réalisation de la présente mission doivent être réalisés en langue Française. Le résumé des différents rapports seront traduits également en langue arabe.

7.      METHODOLOGIE D’EVALUATION DES OFFRES

7.1.   Constitution des offres techniques et financières

Il appartient au groupe d’experts/Bureau d’études de répondre précisément au dossier d’appel d’offres et ce en présentant une offre technique et une offre financière séparées scellées avec les mentions respectives suivantes :
-Offre technique : « Projet GEMWET- Etude d’amélioration du Débit et de la Qualité des Eaux de Sebkhet Sidi Ali El Mekki- Offre technique- ne pas ouvrir »
Conformément au canevas fourni en annexe 1 (voir les termes de références), l’offre technique doit comprendre obligatoirement les pièces suivantes :
o             Une présentation de l’entreprise (groupe d’experts/Bureau d’études), les références pertinentes et les justificatifs ;
o             Une présentation sommaire de l’équipe d’experts proposée, en précisant le rôle de chacun d’entre eux ;
o             Les documents administratifs suivants :
§        Copie du Registre du commerce ou tout autre document témoignant du statut de la société ;
§        Une attestation d’immatriculation/de paiement délivrée par l’administration fiscale attestant que le groupe d’experts/Bureau d’études est à jour de ses obligations fiscales ou une attestation d’exonération fiscale, si le groupe d’experts/Bureau d’études jouit d’un tel privilège ;
o             Le CV de tous les experts proposés faisant apparaitre de manière claire les références pertinentes ;
o             Une méthodologie décrivant l’ensemble des tâches à réaliser en mettant l’accent sur la démarche, les outils, la source des informations ...,
o             Un planning de réalisation des tâches prévues, incluant le niveau d’effort par tâche (en hommes jours) assigné aux experts proposés.
-Offre financière : « Projet GEMWET- Etude d’amélioration du Débit et de la Qualité des Eaux de Sebkhet Sidi Ali El Mekki - Offre financière- ne pas ouvrir»
L’offre financière établie en Dinars Tunisien conformément à l’annexe2 (voir les termes de références), doit intégrer et faire apparaitre les coûts unitaires et totaux en hommes jours des experts ainsi que les autres frais.
 
Les deux offres technique et financière doivent être envoyées par poste ou déposées à l’adresse suite : Immeuble Saadi, Tour C-D 1ér Etage, bureau C1-C2, Avenue Habib Bourguiba, 1082, El Menzah 4, Tunis, Tunisie
Les offres doivent également être envoyées par mail à l’adresse suivante : na.contact@wwfna.org
La date limite de réception des offres est le 20 Décembre 2020.
Pour toute information supplémentaire, merci de nous contacter sur : Tel (+216) 71 75 15 50

Veuillez télécharger la version complète de TdR par ce lien : https://urlz.fr/e6nh