Etude d’elaboration des comptes nationaux de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiene sur les financements du secteur

United Nations Children's Fund (UNICEF)
Madagascar
Position Type: 
Consultancy
Organization Type: 
International Organization
Experience Level: 
10+ Years
Degree Required: 
Advanced Degree (Master's or JD)
Languages Required: 
French

EXPIRED

Please note: this job post has expired! To the best of our knowledge, this job is no longer available and this page remains here for archival purposes only.

L'UNICEF travaille dans certains endroits les plus difficiles du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Pour sauver leur vie. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel.

Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous.

Et nous n'abandonnons jamais

Pour chaque enfant, un espoir

Madagascar a réalisé un premier cycle de comptes nationaux Eau, Assainissement et Hygiène (EAH) ou WASH (Water, Sanitation and Hygiene), en utilisant la méthodologie TrackFin, (Tracking financing to sanitation, hygiene and drinking-water) dont la présentation officielle du Rapport s’est tenue fin Mai 2018. Cette étude se rapportant à la période 2013-2015, le Ministère chargé de l’Eau a demandé à ce qu’un second cycle de comptes nationaux pour la période 2016-2019 se fasse le plus rapidement possible, en complément à ce premier cycle, notamment en vue de l’identification des gaps de financement.

Pour Madagascar, l’initiative TrackFin qui sera poursuivie aura à répondre aux questions clefs suivantes:

Quel est le montant total des dépenses dans le secteur ?

Comment les fonds sont-ils répartis entre les différents services et/ou à différents niveaux et/ou types de dépenses concernant l'eau et l'assainissement ?

Qui paye pour les services d’eau et d’assainissement et combien ?

Qui sont les principaux fournisseurs de services et comment se répartissent les dépenses pour cette mise en œuvre des services ?

Pour rappel, l’initiative TrackFin vise essentiellement la mise en place des comptes nationaux et le suivi du financement du secteur EAH au niveau national, la contribution au renforcement des systèmes nationaux de collecte et d’analyse des informations financières pour la programmation et la prise de décision du secteur EAH.

Pour chaque enfant, la différence

Objectifs :

Le/La consultant(e) produira une étude sur le financement du secteur WASH à Madagascar, dont les objectifs spécifiques sont les suivants :

Appuyer le Ministère en charge de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène dans le processus de mise en œuvre des comptes nationaux WASH d’un point de vue opérationnel depuis la définition du périmètre du deuxième cycle et la préparation du programme de travail jusqu’à la production des résultats à travers l’outil WAPT, la production des rapports et la communication des résultats aux acteurs du secteur EAH (Gouvernement, Partenaires, Secteur Privé et l’Organisation de la Société Civile) ;

Vérifier les circuits de flux financiers existants identifiés lors du premier cycle ainsi que les sources et la structure des données existantes;

Collecter toutes les données disponibles et les compiler dans des tableaux exploitables, transférer toutes les données dans l’outil WAPT, identifier les gaps d’information, émettre des hypothèses, et fournir des estimations, dans la mesure du possible, concernant les données non disponibles ;

Produire un rapport complet et un rapport résumé pour les décideurs afin de manière à fournir aux décideurs des informations pertinentes, cohérentes et comparables avec d’autres pays, suivant les directives du document d'orientation développé dans le cadre de TrackFin ; et

Communiquer à l’équipe nationale et à l’OMS tous développements méthodologiques qui pourraient s’avérer nécessaires pour améliorer l’approche et identifier les recommandations pour la préparation de prochains cycles ; et

Disséminer les résultats auprès de tous les acteurs concernés.

Methodologie de la prestation

Pour l’initiative TrackFin, la méthodologie prévoit 4 étapes :

Étape 1 – Démarrage ;

Étape 2 – Collecte des données financières ;
Étape 3 – Analyse des données financières ; et
Étape 4 – Interprétation des résultats.

Étape 1 – Démarrage

Mise en place d’une équipe du consultant en charge de la collecte et de l’analyse des données :
- Un Comité de pilotage, qui n’a pu être mis en place lors du premier cycle, pourra éventuellement être constitué ; et
- Confirmer les sources de données et les données disponibles et développer un plan de collecte de données en indiquant la répartition des responsabilités.

Identification des questions politiques :
- Organiser une réunion de démarrage avec les membres du Comité technique ;
- Convenir de l’étendue du périmètre de l’étude (définition des secteurs et sous-secteurs couverts, des années comptables à suivre et d’une liste de questions politiques prioritaires à traiter au cours du processus). Ces éléments seront décidés par le Comité noyau suite à la réunion du Comité technique ; et
- Un Rapport succinct de démarrage sera préparé par le consultant indiquant les décisions prises pour la mise en œuvre du processus de ce nouveau cycle et en particulier précisant le périmètre couvert, le programme de travail détaillé (y compris le plan de collecte des données) et présentant le cadre institutionnel du processus. Ce document sera validé par le Comité noyau et partagé auprès des différents membres du Comité technique.

Étape 2 – Collecte des données financières

Étape 2.1 : Collecter les données auprès des différents acteurs
- Confirmer les sources de données identifiées précédemment ainsi que les flux financiers pour vérifier la cartographie des flux ;
- Mettre à jour éventuellement les questionnaires destinés à la collecte de données développés lors du premier cycle de comptes EAH ;
- Collecter les données auprès des différentes sources identifiées ; et
- Produire à mi-parcours une Note d’état d’avancement à communiquer au Comité Noyau pour présenter la situation et toutes éventuelles difficultés rencontrées pour action du Comité ou du Ministère. Une réunion du Comité technique pourra éventuellement être organisées pour échanger sur la situation et les mesures à prendre.

Etape 2.2 : Estimation des flux financiers
- Identifier les données manquantes pour chaque catégorie d’acteur ainsi que les données requises pour répondre aux questions politiques énoncées à l'étape 1. Ainsi, lorsque certaines données sur les dépenses des acteurs ne sont pas disponibles, il sera nécessaire de chercher à établir, dans la mesure du possible, des estimations des flux financiers ; et
- La Note d’état d’avancement citée dans l’étape 2.1. à présenter au Comité noyau prendra en compte également les propositions d’estimations pour les données manquantes.

Etape 2.3. Classifier l’ensemble des données et les intégrer dans l’outil WAPT
- Sur la base des données recueillies et des estimations des dépenses établies lors de l’étape précédente, identifier les classifications des acteurs WASH et des sources de financement qui sont utilisées au niveau national ;
- Classer les acteurs et les dépenses selon les catégories en utilisant la classification appropriée ; o Appuyer la formation d’une équipe qui sera en charge de rentrer les données dans l’outil WAPT.
- A noter que la formation pourra éventuellement être dispensée lors de l’étape 2.1 ou au départ de l’étape 2.2 ;
- Entrer, avec l’équipe formée et éventuellement durant la formation, de toutes les données classifiées dans l’outil WAPT ; et
- Production d’un fichier d’étude WAPT par année comptable comprenant les données des dépenses classées et cartographiées, les tableaux croisés, les graphiques ainsi que la préparation des fichiers Excel issus de l’outil. L’ensemble des métadonnées sera également disponible.

Etape 3 – Analyse des données financières
- Faire les calculs requis, compiler les tableaux des Comptes EAH et les indicateurs de la liste figurant dans le Guide Méthodologique, pour répondre aux questions de base mais aussi aux questions de politique du pays développées lors de la première étape ;
- Vérifier la cohérence des tableaux ;
- Comparer les résultats à toutes programmations budgétaires appropriées afin de mettre en évidence les décalages possibles entre la programmation / engagements financiers et la mise en œuvre financière et plus particulièrement les gaps de financement ; et
- Préparer tous commentaires / retours d’enseignement suite à l’analyse des données et l’utilisation des tableaux suggérés.

Étape 4 – Interprétation et dissémination des résultats
- Analyser et interpréter les données des Comptes EAH pour répondre aux questions politique ;
- Faire l’analyse des résultats et préparer un rapport provisoire sur le format proposé par le processus pour présentation et validation par le Comité technique. Ce rapport intègrera une section sur le retour d’information de ce nouveau cycle ainsi que les recommandations et suggestions pour de futurs cycles ;
- Finaliser le Rapport final du 2ème cycle des comptes EAH sur la base des recommandations du Comité technique et validation ;
- Préparer une Plaquette résumé pour les décideurs (contenant les éléments clés des résultats et principaux tableaux et graphiques des Comptes EAH) accompagnée d’une présentation PowerPoint présentant les résultats clés du 2ème cycle ;
- Participer à la dissémination des résultats des Comptes EAH avec notamment préparation de présentations PowerPoint ; et
- La rédaction de notes d’information politiques à l’intention des décideurs sur les questions spécifiques à la politique pourra éventuellement être demandée par le Comité noyau.

LIVRABLES ATTENDUS

Le/La consultant (e) doit fournir les 4 livrables suivants selon le calendrier de travail ci-dessous :

Un rapport succinct de démarrage ;

Une note d’état d’avancement ;

Un fichier d’étude WAPT par année comptable ;

Un rapport final du 2ème cycle des comptes EAH ; et

Une plaquette résume pour les décideurs et présentation PowerPoint des résultats clés.

ORGANISATION DU TRAVAIL

Le/La consultant (e), est placé (e) directement sous le Comité Noyau (composé de UNICEF, OMS, MEAH, HP+, RanoWASH, FAA, OSC) qui définit les orientations. Il/Elle travaillera en étroite collaboration avec le consultant international en charge du suivi de l’initiative pour l’OMS, qui viendra en appui au processus et facilitera la mise en cohérence avec les autres pays participant à l’initiative. Il travaillera également en étroite collaboration avec le MEAH, qui soutient l’étude ainsi qu’avec les personnes ressources qui seront identifiées au sein des différentes structures pour faciliter la prestation.

Le/La consultant (e) devra partager avec le Comité noyau le niveau d’avancement, les problèmes rencontrés et les décisions à prendre tout au long de la prestation. Le comité Noyau, le MEAH et le Comité de pilotage aideront le consultant à surmonter les obstacles potentiels rencontrés et faciliteront l’accès aux données.

Duree de la consultance : Six (06) mois.

Modalite de paiement
Les paiements seront échelonnés en fonction des étapes de la consultation qui auront été complétées de manière satisfaisante et de la livraison des produits attendus préalablement validés par le comite technique comme satisfaisant et sur présentation d’une facture visée et dûment approuvée par le superviseur du consultant. La répartition des paiements sera comme suit :

Echéancier de paiement
• 20% : 31 Decembre 2020 : Rapport de demarrage ;
• 20% : 29 Fevrier 2021 : Rapport d’avancement ;
• 20% : 31 Mars 2021 : Fichiers d’étude WAPT pour chaque année comptable,
• 30% : 30 Avril 2021 Rapport final du 2ème cycle des comptes EAH
• 10% : 31 Mai 2021 : Plaquette résumé pour décideurs et présentation- Power point

Pour se qualifier comme un champion pour chaque enfant, il vous faut …

• Être titulaire d’un diplôme universitaire de niveau Master (Bac+5) en économie, finance, ou similaire ; une formation complémentaire en WASH serait un atout;
• Avoir dix (10) annees d’expériences professionnelles dans le secteur des dépenses publiques et la comptabilité publique;
• Avoir des expériences dans le cadre de l’élaboration des Revue des dépenses publiques, dans la collecte et l'analyse de données financières et comptables et dans participation au processus du CDMT serait un atout;

• Avoir une excellente maîtrise de programmes de base de données et des programmes de comptabilité les plus utilisés;

• Avoir une forte capacité de réflexion stratégique et de planification ;
• Avoir une expertise technique suffisante pour faire des calculs budgétaires et statistiques, faire des analyses de couts, capacité d’émettre des hypothèses et les argumenter;

• Avoir une bonne compréhension des mécanismes financiers de la décentralisation et des procédures budgétaires des collectivités territoriales;
• Avoir une bonne connaissance des principaux acteurs du secteur de la statistique, du Ministère en charge de l’Economie et des Finances (direction du budget, direction de la planification), du Ministère de la Décentralisation serait un atout;

Pour chaque Enfant, vous devez démontrer...

Les valeurs fondamentales de l'UNICEF, à savoir l’attention, le respect, l'intégrité, la confiance et la redevabilité, et les compétences de base en matière de communication, de travail en équipe et de recherche de résultats.

Voir notre cadre de compétences sur : http://www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf

Comment postuler ?

Les candidats intéressés sont priés de postuler uniquement en ligne via le lien https://www.unicef.org/about/employ/?job= et d'y joindre en fichiers attachés une lettre de motivation, CV détaillé et une copie du diplôme le plus élevé.

Les candidats qualifiés et expérimentés sont priés de soumettre également une Proposition Technique décrivant la méthodologie qui sera utilisée et le calendrier de mise en œuvre. Dans leur lettre d'intérêt, les candidats doivent mettre en évidence leur expérience de travail antérieure pertinente à la mission, les attributs qui les rendent aptes, leur approche proposée pour la mission.

Et une Proposition Financière décrivant les coûts totaux de cette consultation avec paiement lié aux principaux livrables décrits ci-dessus. La proposition financière doit indiquer des honoraires forfaitaires composés de frais de consultation, de frais de voyage et d'indemnités de subsistance et des frais liés aux enquêteurs. Veuillez noter que les indemnités de subsistance ne doivent pas dépasser 75% de l'indemnité journalière de subsistance (DSA) des Nations Unies à Madagascar.

Remarques :

Si vous avez besoin d'aide, ou avez des questions, veuillez contacter l’adresse e-mail : hrantananarivo@unicef.org

Tout dossier incomplet ou soumis en ligne après la date butoir (19 decembre 2020) ne sera pas considéré.
Nos avis de vacances sont également disponibles sur le site http://www.unicef.org/about/employ/

Les personnes engagées dans le cadre d'un contrat de consultant ou d'un contrat individuel ne seront pas considérés comme des "membres du personnel" au sens du statut et du règlement du personnel des Nations unies et des politiques et procédures de l'UNICEF, et n'auront pas droit aux avantages qui y sont prévus (tels que les droits à congé et la couverture d'assurance médicale). Leurs conditions d'emploi seront régies par leur contrat et par les Conditions générales des contrats pour les services de consultants et de contractants individuels. Les consultants et les contractants individuels sont responsables de la détermination de leurs obligations fiscales et du paiement de tout impôt et/ou taxe, conformément à la législation locale ou à toute autre législation applicable.

L'UNICEF s'engage au respect de la diversité et à l'inclusion au sein de sa force de travail, encourage tous les candidats, sans distinction de sexe, de nationalité, de religion et d'origine ethnique, y compris les personnes handicapées, à postuler pour faire partie de l'organisation. Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

L'UNICEF applique une politique de tolérance zéro à l'égard des comportements incompatibles avec les buts et objectifs des Nations unies et de l'UNICEF, notamment l'exploitation et les abus sexuels, le harcèlement sexuel, l'abus d'autorité et la discrimination. L'UNICEF adhère également à des principes stricts de protection de l'enfance. Tous les candidats sélectionnés devront adhérer à ces normes et principes et seront donc soumis à une vérification rigoureuse de leurs références et de leurs antécédents. La vérification des antécédents comprendra la vérification des titres universitaires et des antécédents professionnels. Les candidats sélectionnés peuvent être amenés à fournir des informations supplémentaires pour effectuer une vérification des antécédents.

Advertised: 09 Dec 2020 E. Africa Standard Time
Deadline: 19 Dec 2020 E. Africa Standard Time