Revue documentaire sur les politiques et cadres existants en matière de migration et d’environnement

 (via ReliefWeb)
International Organization for Migration (IOM)
Djibouti
Position Type: 
Consultancy
Organization Type: 
International Organization
Experience Level: 
Mid-Level (5-7 Years)
Degree Required: 
Bachelor's (Or Equivalent)
Languages Required: 
French

EXPIRED

Please note: this job post has expired! To the best of our knowledge, this job is no longer available and this page remains here for archival purposes only.

Titre de la consultance Consultance National Lieu d’affectation Djibouti Langues requises Français Type de contrat Contrat de service Individuel Date de début prévue 10 Juillet 2020 Durée de l’assignation 40 jours
L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) cherche à recruter un consultant pour conduire une revue documentaire sur les politiques et cadres existants en matière de migration et d’environnement.
Contexte Depuis 2007, la République de Djibouti a connu des sécheresses sans précédent, qui ont affecté plus de 120 000 personnes dans les zones rurales. Ces sécheresses ont eu de multiples effets tels que la réduction du niveau des eaux souterraines et l'assèchement des puits traditionnels utilisés pour fournir de l'eau potable à la population rurale. La dégradation ou la perte totale de la couverture végétale dans de nombreuses régions ont également affecté le bétail. Les épisodes de sécheresse ont engendré une perte de revenu dans les zones rurales et entraîné un exode des populations rurales vers les zones urbaines et périurbaines. Ce phénomène de migration des zone rurales vers les localités périurbaines a été observé dans plusieurs localités et représente un défi pour les structures qui doivent fournir des services de base dans ces zones. Les recherches sur les liens complexes entre migration, environnement et changements climatiques sont encore limitées et ces considérations n'ont pas encore été intégrées dans les politiques gouvernementales. De ce fait, il apparait important de travailler sur ces questions en collaboration avec les autorités compétentes et partenaires concernés. Cette étude s’inscrit dans le cadre du Projet d’Amélioration des connaissances sur les migrations provoquées par les conséquences dues aux changements climatiques et de renforcement de la gestion de ces migrations à Djibouti, financé par le Fond de l’OIM pour le Développement (IDF). Ce projet vise à aider le gouvernement de Djibouti, à renforcer les connaissances et la gestion des migrations internes dans le contexte du changement climatique.
Objectif de la Revue Documentaire : La mission de l’OIM à Djibouti assurera la coordination générale de cette étude en étroite collaboration avec le Ministère de l’intérieur et le Ministère de l'Urbanisme, de l'Environnement et du Tourisme. Cette revue documentaire se propose de : 1. Comprendre le rôle et l'impact du changement climatique sur les déplacements internes. 2. Réaliser une revue documentaire des recherches, des politiques et des cadres existant sur la migration, l’environnement et les changements climatiques à Djibouti ; 3. Identifier des points d’entrée pour la formulation de politiques relatives à la migration, l’environnement et le changement climatiques ;
L’Etude devra répondre aux questions de recherche suivantes : ✓ Comment le changement climatique affecte-t-il les déplacements interne à Djibouti ? ✓ Quelles sont les recherches, les politiques et cadres existants au niveau nationales et régionale sur l’adaptation aux changements climatiques et la gestion des risques ?

✓ Quelles sont les points d’entrée existants pour une meilleures intégration de l’environnement dans les politiques migratoires existantes ; ✓ Quelles sont les meilleures pratiques d'autres pays / régions qui pourraient être reproduites à Djibouti par rapport à l’intégration de la migration environnementale dans les politiques nationales ?
Le résultat global du rapport sera de réaliser une étude documentaire sur la recherche, les politiques et les cadres existants afin d’identifier des points d’entrée pour la formulation de politiques sur la Migration, l’Environnement et le Changement Climatiques (MECC) et de comprendre le lien entre le changement climatique et la migration en Djibouti, en tenant compte des facteurs politiques, sociaux et économiques.
Liste des tâches et principaux résultats attendus : 1. Réaliser une cartographie des politiques nationales et un aperçu des politiques régionales actuelles sur l’environnement et le changement climatique. 2. Collecter et analyser les informations existantes issues des stratégies et politiques nationales relatives à l'adaptation au changement climatique, la gestion des risques et au déplacement. 3. Collecter et analyser les recherches sur l’impact des changements environnementaux et climatiques sur les mouvements migratoires à travers le pays, ciblant notamment la migration rurale-urbaine, les mouvements ruraux-ruraux et les flux transfrontaliers vers Djibouti. Un accent sera mis sur les vulnérabilités et les besoins des populations qui ont migré ou qui sont à risque de mouvements forcés, en particulier les femmes et les filles. 4. Identifier des points d'entrée pour la formulation de politiques MECC dans les cadres institutionnels et juridiques. Calendrier de l’Etude
Taches
Nombres de Jours de travail 1. • Développer un rapport de démarrage et le soumettre à l’OIM 5 2. • Participer à la réunion de démarrage 1 3. • Élaborer une méthodologie et des outils d'enquête couvrant la portée des travaux requise ainsi qu'un bref plan de mise en œuvre des travaux sur le terrain couvrant les zones cibles du projet. Soumettre un document de méthodologie pour examen 4 4. • Recueillir et analyser les données liées aux objectifs de l’Etude 16 5. • Développer le projet de rapport final et le soumettre à l’OIM 10 6. • Présentation à l'atelier de validation 1 7. • Incorporer les commentaires et soumettre la version finale à l’OIM 3

Profile du Consultant

Cette consultance peut être effectuée par un consultant possédant les qualifications et compétences suivantes : Qualifications : - Diplôme universitaire supérieur en sciences sociales avec un accent sur les sciences de l'environnement, les études sur les migrations, les méthodes de recherche, le suivi et l’évaluation - Une maîtrise du français est requise, une connaissance pratique de l'anglais serait un atout Expériences : • Minimum de cinq années d'expérience dans la recherche sur les migrations ou la recherche sociale, y compris une expérience préalable dans les études sur l’environnement. • Connaissance et compréhension de la relation entre migration et l’environnement ; • Connaissances du changement climatique, des solutions durables, des initiatives de renforcement de la résilience et des cadres conceptuels ainsi que des tendances et des pratiques migratoires. • Expérience avérée dans la rédaction de rapports de recherche pour des gouvernements ou des

organisations internationales • Connaissance approfondie de la recherche qualitative et quantitative, de l'évaluation de référence de base, des méthodologies de suivi et d'évaluation

How to apply

Procédure de candidature Les personnes intéressées sont invitées à soumettre ce qui suit : • Une copie de leur CV • Un résumé de deux pages expliquant comment leurs compétences, leur expérience et leurs connaissances répondent aux exigences décrites ci-dessus, • Une proposition technique et financière • Un projet de méthodologie et de plan de travail

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au Mercredi 1 juillet 2020

Méthode d’application : Soumettez vos candidatures en mentionnant le numéro CFA indiqué ci-dessus. Joignez également une photo, une adresse e-mail et des coordonnées téléphoniques au Département des ressources humaines du bureau de l'OIM situé à côté de l'ambassade d'Egypte ou envoyez par e-mail votre candidature à :
**