Central African Republic nationals: WASH Specialist (Mini Adduction Systèmes Solaires)

United Nations Children's Fund (UNICEF)
Central African Republic
Position Type: 
Consultancy
Organization Type: 
International Organization
Experience Level: 
Mid-Level (5-7 Years)
Degree Required: 
Bachelor's (Or Equivalent)
Languages Required: 
Sango

EXPIRED

Please note: this job post has expired! To the best of our knowledge, this job is no longer available and this page remains here for archival purposes only.

1. Contexte et Justification
La République Centrafricaine, à l’instar des autres pays est engagée dans l’atteinte des Objectifs de Developpement Durables (ODD).  Le sixième objectif vise un accès universel et équitable à l’eau potable, à l’hygiène et à l’assainissement d’ici 2030, en particulier pour les populations vulnérables. Pour ce qui est de l’accès à l’eau spécifiquement, les ODD préconisent un accès universel et équitable, à un cout abordable.

 

De façon opérationnelle cela implique un passage progressif des systèmes classiques de pompes à motricité humaine vers des systèmes mécanisés, et voire avec point de distribution à domicile. C’est dans ce cadre qu’avec l’appui de l’UNICEF, le gouvernement a développé en 2015 les ‘’Normes en matière de construction des systèmes simplifiés d’AEP : postes d’eau, micro et mini systèmes’’. De même en 2020, avec l’appui de l’UNICEF le gouvernement a développé et adopté les modes de gestion de mini systèmes d’Approvisionnement en Eau Potable (AEP). Ce cadrage législatif et institutionnel ouvre désormais la voie au développement des mini systèmes AEP dans le pays.

C’est ainsi que dans le cadre de la coopération entre l’UNICEF et le gouvernement Centrafricain, les projets en cours ont prévu la mise en œuvre d’un certain nombre de mini systèmes AEP afin d’accélérer l’atteinte des ODDs.

 

2. Objectif
Le Consultant aura pour mission d’appuyer la section WASH dans la réalisation d’une étude de faisabilité pour la construction de 6 mini systèmes d'adduction d'eau solaire dans les centres de santé et/ou écoles en extension dans les communautés. Il sera en charge de : (1) définir, préparer et la formaliser des DAO et Protocole d’Accord pour le lancement des activités de mise en place des mini AEP solaire (infrastructures et intermédiation sociale), (2) réaliser une étude de marché du secteur solaire en Centrafrique, (3) de réaliser une analyse financière, de gestion et planification pour la durabilité des 6 systèmes : modélisation et analyse des couts d’entretiens maintenances et d’amortissements, mise à disposition des outils de gestion.

 

En raison de la nature et en fonction de l’évolution des activités qui seront mises en œuvre par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), cette liste n’est pas exhaustive. Le consultant peut être amené à effectuer d’autres tâches non mentionnées dans ces présents TDRs pourvu que celles-ci ne le détournent pas du descriptif de taches de l’accord signé entre le consultant et l’UNICEF.

3. Responsabilités et résultats attendus 
Sous la supervision du Chef de la section WASH, le consultant travaillera en étroite collaboration avec les WASH Spécialistes de l’UNICEF et les services techniques déconcentrés de l’Etat dont les Directions Régionales de l’Energie et des Ressources Hydrauliques.

 

Ses principales tâches seront les suivantes :

 

1. Analyse de la situation actuelle des 6 sites pré-identifiés
L’analyse de la situation actuelle découlera de la description précise du contexte relatif à l’approvisionnement en eau potable, à l’organisation des populations et au contexte socio-économique.

 

Les points suivants seront particulièrement traités :

  • Analyse de la situation hydrogéologique, des ressources en eau et des risques locaux liés au changement climatique; Diagnostic des ressources et équipements existants : réseau préexistant (bornes fontaines), forages et puits (localisation, nombre, profondeur, état, qualité de l’eau, débits) ;
  • Analyse de la consommation actuelle (quantité et qualité selon les différentes sources d’approvisionnement, coefficient de pointe quotidien) et de la demande en eau potable de la communauté sur un horizon de 5 ans, 10 ans et 15 ans;
  • Analyse des besoins et de la demande spécifique des FOSA et des écoles ;
  • Modes et modalités d’utilisation et de gestion des différents points d’eau en fonction des usages (boisson, lessive, bétail, maraîchage, travaux) ;
  • Analyse au regard du cadre actuel de la politique en matière d’hydraulique rurale, contexte institutionnel de mise en œuvre des projets d’eau potable ;
  • Analyse des programmes similaires en cours dans le pays et dans la zone du projet, prévisions de l’état et des partenaires au développement, principes de mise en œuvre, approches en matière d’organisation, d’exploitation et de gestion.

 

2. Analyse du marché local et des capacités dans le domaine de l’énergie solaire
L’analyse du marché vise à faire un état des lieux du marché et du secteur privé et public dans le domaine du solaire en Centrafrique. Le consultant identifiera et analysera les chaines d’approvisionnement du secteur  (production, livraison, vente, consommateur) et les services proposées au niveau national et dans les régions. L’analyse devra particulièrement se centrer sur le consommateur final, les problèmes qu’il peut rencontrer et comment adresser les différents goulots d’étranglement. Cette analyse doit proposer à l’UNICEF des pistes de réflexions et des orientations à explorer pour appuyer le développement de systèmes d’Adduction en Eau Potable a énergie solaire et la durabilité des investissements.

 

3. Analyse financière, de gestion et planification : modélisation et analyse des couts d’entretiens maintenances et d’amortissements
L’analyse économique et financière devra permettre de mettre en évidence la rentabilité financière et économique du service d’eau potable en tenant compte des charges d’exploitation et des provisions pour renouvellement des équipements.

Par ailleurs, l’étude proposera un prix relatif de l’eau à titre indicatif, assorti d’une structuration du coût du service de l’eau.
En particulier, l’étude analysera particulièrement la faisabilité d’un dispositif de gestion professionnel fondé sur la délégation de gestion du service et les mécanismes permettant de contrôler et pérenniser la qualité du service.

L’étude économique et financière dégagera aussi un système de gestion des points de distribution publics (bornes fontaines, potences, abreuvoirs), la structure des coûts d’entretien et de renouvellement des équipements, ainsi qu’un système de maintenance adapté.

 

4. La faisabilité organisationnelle pour la mise en place et la gestion d’une mini adduction d’eau
Ce chapitre fera ressortir le type de gestion actuelle des points d’eau existants dans les villages, quartiers et institutions. En plus il traitera les points relatifs à :

  • L’implication du comité de gestion du forage ;
  • La structure de gestion, son statut, son fonctionnement ;
  • Le niveau de concertation entre le comité de gestion, les mairies et le service de l’hydraulique ;
  • Le niveau de représentativité de la population au niveau du comité de gestion ;
  • L’engagement du comité de gestion à être responsable du contrôle de la qualité du service conformément à la stratégie nationale de l’alimentation en eau potable ;
  • L’implication de la population dans les prises de décision dans le cadre de l’entretien et la maintenance des ouvrages ;
  • Cette analyse conduira à l’élaboration des propositions de protocoles d’accord pour la sélection des partenaires pour les activités d’intermédiation sociale et de renforcement des capacités des structures de gestion des 6 mini AEP.

 

5. Elaboration du dossier de faisabilité / Etude technique
Sur la base de l’analyse de la situation, le consultant fera des recommandations sur la faisabilité technique du projet, sur les normes techniques minimales applicables à chaque type d’ouvrage et proposera différentes options avec pour objectifs d’optimiser les investissements sans altérer la qualité finale des équipements et ouvrages.
Le consultant produira une étude technique détaillée définissant la conception et le dimensionnement du Système d’Adduction Solaire, l’implantation et les caractéristiques techniques des ouvrages d’art à réaliser.

Pour cet élément l’étude détaillera entre autres :

  • Une note de faisabilité sur les études et travaux nécessaires pour la mise à disposition d’une eau de qualité et en quantité nécessaire pour la couverture des besoins en eau de la structure-institution et la population environnante selon un horizon de 5, 10 et 15 ans ;
  • Les options possibles pour la réalisation du mini réseau dans les structures en tenant compte de la nature des sols et de la topographie, des points d’eau existants, de la disposition du village et de la demande de la communauté ;
  • Analyse des caractéristiques technique du forage existant (capacité du forage, débit max d’exploitation, qualité de l’eau…) et son impact sur le dimensionnement du réseau;
  • Dimensionnement du réseau : longueurs et diamètres des canalisations, robinets et vannes, ventouses, compteurs, borne fontaines, branchements particuliers… ;
  • La définition de l’emplacement et du nombre des futures bornes fontaines dans la communauté et les institutions;
  • Dans les institutions et notamment les centres de santé définir le nombre de robinet à mettre en place dans les unités de soin et définir les travaux de plomberie et d’évacuation des eaux uses;
  • Et surtout des branchements communautaires pour permettre d’évaluer le coût du système d’adduction tel que souhaité par l’UNICEF ;
  • Dimensionnement de l’installation solaire ; calcul de la puissance requise, conception du réseau photovoltaïque (inclinaison, ensoleillement, choix des panneaux, emplacement des panneaux, protection et sécurisation des panneaux) ;
  • Dimensionnement, caractéristiques et choix des pompes;
  • Capacité de stockage : type de réservoir, volume, matériau, et hauteur du reservoir;
  • Les solutions proposées tiendront compte des implications techniques (études, entretien, renouvellement), juridiques (statuts, propriété des ouvrages) et financières (coût d’investissements) ;
  • Analyse de la faisabilité d’utiliser les Kits solaires disponible en stock à l’UNICEF ;
  • Levée topographique et un schéma provisoire du mini réseau;
  • Un devis quantitatif et estimatif du cout des 2 meilleures options ;
  • Développement et proposition d’un Cahier de prescription technique détaillé pour le lancement d’un DAO.

5. Conditions de Travail :

 

A. Le/la consultant/e doit disposer de son équipement informatique (ordinateur personnel). En cas de nécessité, il pourra accéder au réseau internet de l’UNICEF via le Wifi.
- Le/la consultant/e sera basé au bureau UNICEF, et aussi en cas de nécessité dans les locaux de la Direction Générale des Ressources Hydrauliques à Bangui.
- Le/la consultante est tenu de se conformer strictement aux dispositions sécuritaires du système des nations unies en RCA
- Les honoraires de consultation ainsi que les DSA et le transport seront pris en charge par l’UNICEF et seront fixés selon les normes de l’UNICEF en la matière et en conformité avec le contrat qui sera établi entre le/la consultant/e et UNICEF
- Le/la consultant/e aura à charge sa propre assurance

Le/la consultant/e devra fournir au bureau pays de l’Unicef, un rapport hebdomadaire et mensuel détaillant les activités menées au cours de la semaine et du mois. Le/la consultant/e sera principalement basé/e à Bangui et Bouar avec des déplacements à l’intérieur du pays pour appuyer les équipes.

 

B- Recours de l’UNICEF en cas de performance non satisfaisante
• UNICEF se réserve le droit d’interrompre le contrat en cas de performances non satisfaisantes ;
• Le payement sera fait uniquement pour un travail complété avec satisfaction et accepté par l’UNICEF.

 

C- Supervision: Le Consultant travaillera sous la supervision technique directe du Spécialiste WASH

 

D- Suivi et évaluation: Une évaluation technique sera conduite à la fin du contrat.

 

E. Instruction spécifique /informations complémentaires (si nécessaire) :

Toutes les propositions doivent contenir les documents suivants :

i - Compréhension des Termes de Références;
ii - Proposition financière;

 

F. Coût de la consultance :

 

Niveau de la consultance : NOC

Nombre de jours de consultation : La durée de cet appui technique sera de 4 (quatre) mois. Toutefois le/la consultant/e devra être disponible et flexible par rapport au processus organisationnel.

 

- Date souhaitée de début de la consultance :  01 juillet 2020
- Date de fin de la consultance : 31 Décembre 2020.

6. Modalités de paiement

 

Note : tous les candidats devront soumettre une proposition financière qui sera définie par rapport à la nature et au niveau de complexité de la consultance, d’une part, et le budget disponible, d’autre part. Pour une longue consultation (plus de 2 mois), le taux de DSA doit être un lump sum négocié couvrant toute la durée du SSA et non un taux journalier. En cas d’extension de contrat, les mêmes conditions d’honoraires s’appliqueront, cependant il n’y aura pas de paiement de DSA pour cette extension.

 

7. Qualifications et Connaissances :

 

Education : Avoir un diplôme d’Ingénieur en Hydraulique, Génie civil, santé publique, sciences sociales, communication pour le changement de comportement, génie sanitaire ou autre domaine technique pertinent;

Expérience professionnelle: Minimum 5 années d’expériences dans l’élaboration des dossiers techniques pour la construction d’infrastructures de Génie Civil et hydrauliques avec le système solaire (Forages, mini système AEP etc.);

Langues : Maitrise du Français et du Sango.

 

Compétences requises:
i) Valeurs Principales: Engagement;  Diversité et Inclusion; Intégrité
ii) Principales Compétences: Communication;  Travail d’équipe ; Orientation sur les résultats
iii) Compétences Fonctionnelles : Formuler des stratégies et concepts; Capacité d’Analyse; Expertise Technique ;  Apprentissage et Recherche ;  Capacité de Planification et d’Organisation.
iv) Connaissances Techniques de base : Connaissance des théories, principes et méthodes dans les domaines suivants: Communication pour le Changement de Comportement ; Eau/Hygiène/Assainissement dans les écoles ; Projets d’approvisionnement en eau en milieu rural (mise en œuvre, planification, évaluation) ; Technologies appropriées Eau/Hygiène/Assainissement, notamment dans l’approche communautaire de l’approvisionnement en eau  et le contrôle des maladies liées à l’eau ; Gestion Intégrée des Ressources en Eau
Connaissance des questions de genre et de diversité.

 

Autres connaissances requises:
• Santé en milieu rural, éducation à l’hygiène, construction des latrines et gestion des déchets Méthodologie de la gestion des programmes
• But programmatique, vision, position, politique et stratégie des programmes sectoriels.
• Connaissance des droits de l’homme au niveau global, des questions de l’environnement globale relatives au développement durable et particulièrement ceux ayant trait aux enfants et aux femmes, et la position et l’approche actuelle de l’UNICEF.
• Les politiques et stratégie de l’UNICEF pour régler les problèmes d’Eau/Hygiène/Assainissement, y compris ceux lies aux conflits, aux catastrophes naturelles, à la réduction des catastrophes et à l’environnement.
• Les règles et procédures UNICEF dans les domaines des finances, de l’administration et des approvisionnements.
• L’approche basée sur les droits et les résultats, et la programmation à l’UNICEF.
• Les procédures et directives programmatiques de l’UNICEF
• Le Plan Stratégique à Moyen Terme
• Les documents de politique endossés par le Conseil d’Administration de l’UNICEF et les programmes de l’Organisation ayant un impact sur les résultats relatifs à l’Eau/Hygiène/Assainissement.
• Connaissance et capacité d’utiliser les systèmes informatiques, par exemple LAN, email, traitement de texte, tableur, base de données, télécommunications.
• Conscience de l’Egalite de genre et de la diversité.

Connaissances techniques à acquérir:
• Plan et Politique de développement du gouvernement
• Connaissance des conditions locales et de la législation du pays concernant les programmes UNICEF
• Politique et stratégie de l’UNICEF pour l’assistance humanitaire internationale, y compris l’approche Cluster de l’IASC.

 

8. Documents et certificats réquis: 
Le Wash Specialist devra fournir:
- Copie des diplômes académiques
- P11 à jour
- Certificat BSAFE
- Prevention of Sexual Harassment and Abuse Of Authority (PSHAA)
- Prevention of Sexual Exploitation and Abuse (PSEA)
- Ethics and integrity at UNICEF.

 

====================================
Pour chaque enfant, vous démontrez…
Les valeurs de l'UNICEF en matière de soins, de respect, d'intégrité, de confiance, de responsabilité (CRITA) et les compétences de base en communication, en collaboration avec les gens et en recherche de résultats.
Consultez notre référentiel de compétences sur
http://www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf
--------------
L'UNICEF est attaché à la diversité et à l'inclusion au sein de son personnel et encourage tous les candidats, quels que soient leur sexe, leur nationalité, leurs origines religieuses et ethniques, y compris les personnes handicapées, à postuler pour faire partie de l'organisation.

L'UNICEF a une politique de tolérance zéro à l'égard des comportements incompatibles avec les buts et objectifs des Nations Unies et de l'UNICEF, notamment l'exploitation et les abus sexuels, le harcèlement sexuel, l'abus d'autorité et la discrimination. L'UNICEF adhère également à des principes stricts de protection des enfants. Tous les candidats sélectionnés devront respecter ces normes et principes et subiront donc des références rigoureuses et des vérifications des antécédents. La vérification des antécédents comprendra la vérification des titres de compétences universitaires et des antécédents professionnels. Les candidats sélectionnés peuvent être tenus de fournir des informations supplémentaires pour effectuer une vérification des antécédents.

 

Remarques:
Seuls les candidats présélectionnés seront contactés et passeront à la prochaine étape du processus de sélection.
Les personnes engagées dans le cadre d'une consultation ou d'un contrat individuel ne seront pas considérées comme des «membres du personnel» en vertu du Statut et du Règlement du personnel des Nations Unies et des politiques et procédures de l'UNICEF, et n'auront pas droit aux avantages qui y sont prévus (tels que les congés et la couverture d'assurance médicale. ). Leurs conditions de service seront régies par leur contrat et les conditions générales des contrats pour les services des consultants et des entrepreneurs individuels. Les consultants et les entrepreneurs individuels sont responsables de la détermination de leurs obligations fiscales et du paiement de toutes taxes et / ou droits, conformément aux lois locales ou autres applicables.

Opening Date Mon Jun 15 2020 04:00:00 GMT-0400 (Eastern Daylight Time) W. Central Africa Standard Time

Closing Date Sun Jun 28 2020 18:55:00 GMT-0400 (Eastern Daylight Time