Governance and Rights Coordinator

International Rescue Committee (IRC)

, , CD

With headquarters in Kinshasa and field offices in the provinces of North Kivu, South Kivu, Haut Katanga and Tanganyika, the IRC is one of the largest humanitarian actors in the Democratic Republic of Congo (DRC). The IRC aims to save lives, to strengthen Congolese institutions and to reinforce social cohesion through carefully designed and professionally-implemented programs. The IRC has been working in the DRC since 1996 and currently operates in five core programming areas – primary health care, community-driven reconstruction and local governance, women’s empowerment and the prevention and mitigation of gender-based violence, education, and emergency preparedness and response. These programs reflect IRC’s guiding principles of capacity-building; participation; partnership; protection and promotion of human rights; and holistic programming.

With support from the Dutch Ministry of Foreign Affairs, the IRC seeks to implement the Integrated Water Resource Management (IWRM) “Maji ya Amani” Program[1] in the Ruzizi Plain in collaboration with its partners Search for Common Ground (SFCG) and ZOA. The program’s goal is to reduce conflict and increase stability in the Luberizi groupement of the Ruzizi Plain through increased and more equitable access to land and water for household and agricultural use, and improved governance around the use of land and water resources. The proposed intervention primarily targets the Luberizi groupement and should benefit an estimated 28,800 people.

Scope of Work:

The Governance & Rights Coordinator will be part of the IWRM senior management team of the project and under the direct supervision of the IWRM Deputy Director. She / He will be specifically responsible for producing relevant program materials and tools, providing technical advice, planning and supporting project activities that will work toward improving local governance in the Ruzizi Plain in South Kivu Province. This will specifically involve working closely with local community groups along with local governments, service providers and programme partners on those issues.

The IRC is requesting applications from candidates with significant experience in community empowerment, inclusion, social accountability as well as conflict mitigation. The selected candidate will also have experience in providing technical advice to large-scale governance programs in fragile and conflict-affected states and in francophone sub-Saharan Africa in particular.

Note: This position is contingent upon funding.

Responsibilities:

  • Provide leadership in the development or adaptation of programming models which allow for greater participation of communities and community based organizations in decision-making, greater responsiveness to their needs, priorities and demands, and stronger accountability;
  • Foster close relationships with government officials involved in decentralization, with a particular focus on provincial and local governments;
  • Ensure the governance activities adequately support the water and land management dimensions of the program, along with the reproductive health and food security dimensions of the program;
  • Ensure proper integration of gender and exclusion in all dimensions of the program;
  • Direct supervision of the Legal Manager around land management and rights;
  • Ensure overall planning, coordination and quality control of conflict and political economy analyses and that these approaches are used on a regular basis to adjust program interventions to the context, while also ensuring program staff have sufficient capacity to support the use of these tools;
  • Develop the strategy and work plan for the implementation of the local governance component of the program in collaboration with other technical leads and program partners, key government officials, community representatives and other key stakeholders;
  • Ensure that governance activities are implemented according to the work plan, ensuring a balance between the need for timely achievement of objectives and the importance of quality processes and methodological rigor;
  • Oversee the quality of programming and ensures that implementation strategies reflect the latest available evidence and best practices;
  • Support monitoring and evaluation activities and help design research initiatives to learn and generate evidence from programme activities;
  • Responsible for the overall management of the program’s governance and rights activities, including budget monitoring to ensure an accurate financial picture is available at all times; develop accurate yearly and quarterly spending plans; estimate monthly cash forecasts based on detailed analysis of activity projections and previous expenditure patterns;
  • Identify priorities for support from the IRC’s Governance Technical Unit and other program partners.

Skills / Experience:

  • Post graduate degree in international development studies, social sciences, economics, public administration or other relevant field or equivalent combination of academic and project implementation experience required;
  • At least three to five years of professional experience providing technical advice and implementing large scale governance and conflict-mitigation projects in fragile states;
  • Specific expertize and track record around social accountability, community driven development and other related voice and empowerment initiatives in the context of the provision of health, education, water or other basic services;
  • Adequate knowledge and practical experience with conducting political economy and conflict analysis as well as adaptive context driven programming approaches strongly desirable;
  • Strong personnel leadership skills, as well as mentoring and training abilities;
  • Strong computer skills in MS Office (Word, Excel, Power Point, Access, Outlook);
  • Ability to communicate and write well in both French and English is essential;
  • Ability to work under pressure and a multicultural context;
  • Previous work experience in DRC or francophone Sub-Saharan Africa highly desirable.

SECURITY SITUATION / HOUSING

This is an unaccompanied post based in Bukavu, South Kivu, with frequent travel to field locations within South Kivu. Comfortable and secure shared housing is provided by the IRC. The current security situation in eastern DR Congo is unpredictable and complex, but all possible measures are taken by the IRC to ensure staff safety and security.

CONTEXTE

Avec son Siège à Kinshasa et des bureaux locaux implantés dans les provinces ci-après : Nord-Kivu, Sud-Kivu, Haut- Katanga et Tanganyika, l’IRC représente l’un de plus grands acteurs sur le plan d’aide humanitaire en République Démocratique du Congo (RDC). L’IRC vise à sauver des vies, renforcer les institutions congolaises ainsi que la cohésion sociale via des programmes soigneusement conçus et professionnellement mis en œuvre. C’est depuis 1996 que l’IRC travaille en RDC et opère dans cinq secteurs clés du programme: les soins de santé primaires, la reconstruction axée sur la communauté et la gouvernance locale, l’autonomisation des femmes, la prévention et la réduction des violences sexistes, l’éducation, la préparation ainsi que l’intervention aux situations d’urgence. Ces programmes reflètent les principes-directeurs de l’IRC en matière de renforcement des capacités; de participation; de partenariat; de la protection et de la promotion des droits humains; et de la programmation holistique. 

Bénéficiant d’un soutien du Ministère des Affaires Etrangères du Pays-Bas, l’IRC cherche à mettre en œuvre le Programme [2] de Gestion Intégrée des Ressources en Eau, intitulé  “Maji ya Amani” (IWRM – Abréviation de l’intitulé du Programme en Anglais – N.D.T) dans la Plaine de Ruzizi en collaboration avec ses partenaires, notamment Search for Common Ground (SFCG) and ZOA. Le programme vise à réduire les conflits et à renforcer la stabilité dans le groupement de Luberizi se trouvant dans la Plaine de Ruzizi via un accès meilleur et plus équitable à la terre et à l’eau aux fins domestiques et agricoles, et une meilleure gouvernance quant à l’utilisation des ressources en terre et en eau. L’intervention proposée vise essentiellement le groupement de Luberizi et environ 28.800 personnes en bénéficieront.

Cadre du Travail:

Le Coordinateur en charge de la Gouvernance et des Droits fera partie de l’équipe dirigeante du projet IWRM et sera sous la supervision directe du Vice-Directeur de l’IWRM. Elle/Il s’occupera spécialement de la production des matériels et outils nécessaires du programme, de l’offre des conseils techniques, de la planification et de l’appui aux activités du projet concourant à l’amélioration de la gouvernance locale dans la Plaine de Ruzizi, Province de Sud-Kivu. Cette tâche nécessitera de travailler particulièrement en collaboration étroite avec des groupes communautaires locaux, des prestataires des services et des partenaires du programme sur les questions concernées.

L’IRC sollicite des candidatures des personnes disposant d’une grande expérience en autonomisation, inclusion, responsabilisation sociale des communautés ainsi qu’en réduction des conflits. Le candidat sélectionné devra également avoir de l’expérience dans l’offre des conseils techniques aux programmes de gouvernance de grande envergure dans des états fragiles et touchés par des conflits, en Afrique francophone subsaharienne en particulier.

N.B.: Ce poste dépend des fonds à disposition.

Responsabilités:

  • Assumer le leadership dans l’élaboration ou l’adaptation des modèles du programme donnant lieu à une plus grande participation des communautés et des organisations communautaires dans la prise de décision, à une plus grande sensibilité à leurs besoins, priorités et demandes, à une forte responsabilisation;
  • Favoriser des relations plus étroites avec les autorités gouvernementales impliquées dans la décentralisation, en mettant plus particulièrement l’accent sur les gouvernements provinciaux et locaux;
  • S’assurer que les activités relatives à la gouvernance apportent un soutien adéquat aux domaines de gestion de l’eau et des terres du programme, ainsi qu’aux domaines du programme relatifs à la santé reproductive et à la sécurité alimentaire;
  • Assurer une bonne intégration de la composante “genre et exclusion” dans toutes les dimensions du programme;
  • Superviser directement le Responsable juridique en ce qui concerne les questions de gestion des terres et des droits;
  • S’assurer de la planification, de la coordination et du contrôle-qualité des conflits et des analyses politico-économiques dans l’ensemble, et du recours à ces approches de façon régulière afin d’ajuster les interventions du programme par rapport au contexte, tout en s’assurant également que le personnel du programme dispose des capacités suffisantes pour appuyer l’usage de ces outils;
  • Elaborer la stratégie ainsi que le plan d’action en vue de la mise en œuvre de la composante du programme relative à la gouvernance locale en collaboration avec les autres (la direction technique et partenaires du projet, les principaux cadres du gouvernement, les représentants des communautés et d’autres acteurs);
  • S’assurer que les activités de gouvernance sont mises en œuvre en rapport avec le plan d’action, garantissant ainsi l’équilibre entre la nécessité de la réalisation des objectifs en temps opportun et l’importance des processus de qualité et de la rigueur méthodologique;
  • Veiller sur la qualité du programme et s’assurer que les stratégies de mise en œuvre reflètent les dernières preuves et les meilleures pratiques disponibles;
  • Appuyer les activités de suivi et évaluation, et aider les initiatives de recherche opérationnelle à tirer et à générer des preuves à partir des activités du programme;
  • Etre en charge de la gestion globale des activités du programme relatives à la gouvernance et aux droits, notamment le suivi du budget afin de garantir la disponibilité en tout temps de la bonne image financière ; élaborer de bons plans trimestriels et annuels des dépenses ; faire des estimations mensuelle des prévisions de trésorerie sur base d’une analyse détaillée des projections des activités et des dépenses précédentes;
  • Identifier les priorités de soutien émanant de l’Unité de Gouvernance Technique de l’IRC et des autres programmes des partenaires.

Compétences / Expérience:

  • Etre détenteur d’un diplôme d’études supérieures en développement international, sciences sociales, économie, administration publique ou autre domaine pertinent ou la combinaison équivalente des connaissances universitaires et de l’expérience en gestion de projet serait un atout;
  • Avoir au-moins trois à cinq ans d’expérience professionnelle dans l’offre des conseils techniques et dans la mise en œuvre des projets de grande envergure relatifs à la gouvernance et à la réduction des conflits au sein des états fragiles;
  • Avoir de l’expertise et des antécédents professionnels spécifiques en matière de responsabilisation sociale, de développement axé sur la communauté et des autres initiatives de libre expression et d’autonomisation dans le cadre de l’offre des services de santé, de l’éducation, d’approvisionnement en eau ou d’autres services de base;
  • La disposition des connaissances adéquates et de l’expérience pratique dans la réalisation des analyses politico-économiques et des conflits ainsi qu’en matière des approches des programmes adaptés au contexte serait un atout;
  • Avoir de fortes compétences personnelles de leadership, ainsi que des aptitudes à servir de mentor et de formateur;
  • Avoir des solides connaissances informatiques en Microsoft Office (Word, Excel, Power Point, Access, Outlook);
  • L’aptitude à communiquer et à rédiger en Français et en Anglais s’avère indispensable;
  • Etre en mesure de travailler sous pression étant dans un cadre multiculturel;
  • L’expérience professionnelle antérieure en RDC ou en Afrique francophone subsaharienne est vivement souhaitée.

 

SITUATION SECURITAIRE / LOGEMENT

Le présent poste étant non-accompagné et dont le lieu d’affectation est à Bukavu, dans le Sud-Kivu, impliquera des voyages fréquents à destination des sites dans le Sud-Kivu. L’IRC met à disposition un logement sécurisé confortable et commun. La situation sécuritaire actuelle dans l’Est de la RDC reste imprévisible et complexe, néanmoins, toutes les mesures possibles sont prises par l’IRC afin de garantir la sûreté et la sécurité du personnel.


POSITION TYPE

ORGANIZATION TYPE

EXPERIENCE-LEVEL

DEGREE REQUIRED

LANGUAGE REQUIRED