Democratic Republic of the Congo nationals: Consultance (Specialsite en Sauvegarde Environnementale)

United Nations Children's Fund (UNICEF)

Mbandaka, Democratic Republic of the Congo 🇨🇩

Job no: 557244
Contract type: Consultant
Duty Station: Mbandaka
Level: Consultancy
Location: Democratic Republic of Congo
Categories: WASH (Water, Sanitation and Hygiene)

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde, pour atteindre les enfants les plus dĂ©savantagĂ©s au monde. Pour sauver leurs vies. Pour dĂ©fendre leurs droits. Pour les aider Ă  rĂ©aliser leur potentiel. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous.

Et nous n’abandonnons jamais !

Pour chaque enfant, la santĂ© 

De par sa position géographique et son accès difficile, la province de l’Equateur, enclavée, fait face à des contraintes énormes en matière d’accès aux services de base, facilitant ainsi un environnement favorable aux maladies d’origine hydriques. En deux ans, la province a déjà connu deux épidémies d’Ebola aggravant ainsi le système de santé déjà précaire, où les hôpitaux et les centres de santé disposent peu d’infrastructures en eau potable et assainissement d’où le risque constant de résurgence d’autres épisodes de Maladie à Virus Ebola (MVE).

L’UNICEF avec les fonds PDSS/Banque Mondiale assure, à travers ses partenaires de mise en œuvre, l’implémentation du projet de résilience post Ebola, « Renforcement des Systèmes de Surveillance des maladies en Afrique centrale (REDISSE IV) », au niveau de 18 zones de santé de la province de l’Equateur avec pour objectif principal la réduction des infections associées aux soins de santé et renforcer la résilience communautaire contre les maladies infectieuses notamment la MVE et la COVID-19.

Par la nature, les caractéristiques et l’envergure des activités envisagées dans le cadre de sa mise en œuvre, ce projet post-Ebola, est potentiellement associé à des risques et impacts environnementaux et sociaux jugés substantiels. C’est pourquoi il est classé « projet à risque substantiel » selon les critères de classification environnementale et sociale du nouveau Cadre Environnemental et Social (CES) de la Banque mondiale. La mise en œuvre de ses activités sont très susceptibles d’avoir des impacts négatifs sur l’environnement des sites de mise en œuvre. Des documents de sauvegardes environnementales et sociales ont été élaborés, pour atténuer les risques liés à son implémentation, il s’agit notamment du :

• Cadre de Gestion Environnementale et sociale

• Plan de Gestion des déchets biomédicaux

• Cadre de Politique de Réinstallation

• Cadre de Planification en faveur des peuples autochtones

• Procédures de gestion de la main d’œuvre

• Plan de mobilisation des parties prenantes

Pour assurer la mise en œuvre et le suivi des mesures environnementales et sociales, l’Unicef se propose de recruter un Spécialiste en Sauvegarde Environnementale en appui au projet post-Ebola REDISSE IV à Mbandaka, Province de l’Equateur tout en veillant au respect des prescrits ou exigences du cadre environnemental et social de la Banque Mondiale et de la règlementation environnementale en vigueur en RDC.

Le (la)  SpĂ©cialiste en Sauvegarde Environnementale aura la responsabilitĂ© de la gestion des aspects sociaux du projet sous la supervision et la coordination directes du SpĂ©cialiste WASH du bureau de l’Unicef Mbandaka. Il/elle assurera un appui technique Ă  l’Unicef et aux autres parties prenantes dans la mise en Ĺ“uvre du projet dans le domaine de ses compĂ©tences.

Le (la) Spécialiste veillera à l’intégration et à la gestion des aspects environnementaux dans la planification et l’exécution des projets.

Il/elle est chargé(e) de toutes les questions relatives à la gestion des risques et impacts environnementaux du projet REDISSE IV tels que convenus dans le Plan d’Engagement Environnemental et Social (PEES) dudit fourni par l’UG-PDSS.

Le (la) Spécialiste travaillera en étroite collaboration avec les autres spécialistes de l’équipe du projet.

IV.  RĂ´les et responsabilitĂ©s

Le (la) spécialiste aura pour missions de :

– RĂ©aliser le filtrage (screening) environnemental et social de chaque sous-projet en dĂ©terminant la nature et l’ampleur des problèmes et, au besoin, la portĂ©e des Ă©valuations environnementales et sociales ;

– Veiller au respect de l’application du Plan d’engagement environnemental et social (PEES) fourni par l’UGPDSS avec les diffĂ©rents partenaires de mise en Ĺ“uvre du projet ;

– Veiller Ă  la mise en Ĺ“uvre des mesures environnementales prĂ©vues dans les documents de sauvegarde environnementale et sociale dans le cadre de la planification, de la surveillance et du suivi environnemental des projets ;

– Analyser les donnĂ©es de la surveillance du volet environnemental du suivi des projets et proposer des mesures d’amĂ©lioration de la gestion environnementale des projets et des activitĂ©s ;

– Faire la revue des documents de projet des partenaires pour s’assurer de la prise en compte des obligations environnementales et sociales ;

– Assurer, en collaboration avec l’équipe de gestion du projet, la rĂ©daction des rapports pĂ©riodiques relatifs aux activitĂ©s en matière de sauvegarde environnementale et sociale des projets ;

– Assurer la gestion des risques environnementaux et sociaux relatifs Ă  l’ampleur des travaux auquel l’agence s’engage Ă  entreprendre dans le contexte du projet tels qu’indiquĂ©s dans le prĂ©sent accord, conformĂ©ment au Plan d’Engagement Environnemental et Social (PEES) Ă©laborĂ© par le Gouvernement en conformitĂ© avec ses obligations envers le Cadre Environnemental et Social de la Banque Mondiale, ainsi qu’aux exigences environnementales et sociales de UNICEF.    

– Veiller Ă  l’appropriation des documents de sauvegarde (gestion) environnementale par les Ă©quipes des projets, les parties prenantes aux projets et les bĂ©nĂ©ficiaires des activitĂ©s des diffĂ©rents Projets.    

– Contribuer Ă  toute autre activitĂ© relative aux aspects sociaux du projet ;

Tâches et livrables

Pour ĂŞtre qualifiĂ©(e) comme agent de changement pour chaque enfant, vous devez avoir :

Education :

Avoir un diplôme universitaire supérieur (Bac+ 5 ou plus) dans les domaines des sciences sociales ou de l’environnement ;

ExpĂ©riences professionnelles :

• Justifier d’une expĂ©rience d’au moins 03 ans dans la conduite d’Ă©tudes d’évaluation et de gestion sociales ;

• Avoir réalisé ou occupé un poste clé dans la réalisation d’au moins trois (03) études d’évaluation et/ou de gestion sociale (évaluation environnementale et sociale stratégique ; cadre de gestion environnementale et sociale ; cadre de la politique de réinstallation ; étude d’impact environnemental et social ; audits ; etc.) de projets de développement financés par les partenaires techniques et financiers de la République Démocratique du Congo (dont idéalement la Banque mondiale) ;

• Avoir réalisé ou occupé un poste clé dans la réalisation d’au moins cinq (03) études d’évaluation et/ou de gestion environnementale et sociale (évaluation environnementale et sociale stratégique ; cadre de gestion environnementale et sociale ; cadre de la politique de réinstallation ; étude d’impact environnemental et social ; audits ; etc.) de projets de développement financés par les partenaires techniques et financiers de la République Démocratique du Congo (dont idéalement la Banque mondiale) ;

• Des formations complémentaires en matière d’évaluation et de gestion environnementales (aspect biophysique), seraient des atouts ;

• ExpĂ©rience pertinente dans l’intĂ©gration du genre et des questions de dĂ©veloppement environnemental dans les diffĂ©rentes phases du cycle de projet/programme – conception, mise en Ĺ“uvre, supervision, suivi et Ă©valuation, Ă©laboration de rapports et de mĂ©thodes participatives.

• Avoir des connaissances sur le cadre environnementale et sociale serait un atout

Compétences :

  • Connaissance technique de la chaĂ®ne d’approvisionnement des intrants nutritionnels ;
  • Excellentes compĂ©tences interpersonnelles, de facilitation et de communication ;
  • Connaissance de base des derniers dĂ©veloppements et technologies en gestion de la chaĂ®ne d’approvisionnement ;
  • ComprĂ©hension de base des processus de la chaĂ®ne d’approvisionnement, de l’Ă©valuation des besoins du programme Ă  la planification, l’approvisionnement et la logistique et la livraison, le suivi et l’Ă©valuation ;
  • Connaissance et comprĂ©hension de base des programmes de l’UNICEF, des aspects financiers et juridiques des problèmes de la chaĂ®ne d’approvisionnement, de l’Ă©thique et de la gestion des risques des opĂ©rations de la chaĂ®ne d’approvisionnement.
  • CapacitĂ© Ă  travailler dans un environnement multiculturel et Ă  Ă©tablir des relations de travail harmonieuses, tant Ă  l’intĂ©rieur qu’Ă  l’extĂ©rieur de l’organisation.
  • MaĂ®trise des outils informatiques (Word, Excel, MS Project, etc…)

Connaissance linguistique :

La maîtrise du français est requise. La connaissance de l’anglais est un atout.

Proposition des offres financières

Les candidats sont invitĂ©s Ă  produire une offre financière indiquant la rĂ©munĂ©ration totale (honoraires, frais de mission et autres frais connexes). Elle doit inclure les dĂ©tails de la pĂ©riode de validitĂ© et le mode de paiement qui sera effectuĂ© selon les procĂ©dures approuvĂ©es par l’UNICEF.

Pour chaque enfant, vous devez démontrer…
Nos valeurs fondamentales de Bienveillance, Respect, IntĂ©gritĂ©, Confiance, ResponsabilitĂ© et DurabilitĂ©.

L’UNICEF s’engage Ă  promouvoir la diversitĂ© et l’inclusion au sein de son personnel et encourage tous les candidats, quels que soient leur sexe, leur nationalitĂ©, leur religion et leur origine ethnique, y compris les personnes vivant avec un handicap, Ă  postuler pour faire partie de l’organisation.

L’UNICEF propose des amĂ©nagements raisonnables aux consultants/prestataires individuels handicapĂ©s. Il peut s’agir, par exemple, de logiciels accessibles, d’une aide au voyage pour les missions ou d’accompagnateurs personnels. Nous vous encourageons Ă  rĂ©vĂ©ler votre handicap lors de votre candidature au cas oĂą vous auriez besoin d’un amĂ©nagement raisonnable pendant le processus de sĂ©lection et ensuite dans votre mission. 

L’UNICEF applique une politique de tolĂ©rance zĂ©ro Ă  l’Ă©gard des comportements incompatibles avec les buts et objectifs des Nations Unies et de l’UNICEF, notamment l’exploitation et les abus sexuels, le harcèlement sexuel, l’abus d’autoritĂ© et la discrimination. L’UNICEF adhère Ă©galement Ă  des principes stricts de protection de l’enfance. Tous les candidats sĂ©lectionnĂ©s devront adhĂ©rer Ă  ces normes et principes et seront donc soumis Ă  une vĂ©rification rigoureuse de leurs rĂ©fĂ©rences et de leurs antĂ©cĂ©dents. La vĂ©rification des antĂ©cĂ©dents comprendra la vĂ©rification des titres universitaires et des antĂ©cĂ©dents professionnels. Les candidats sĂ©lectionnĂ©s peuvent ĂŞtre amenĂ©s Ă  fournir des informations supplĂ©mentaires afin de procĂ©der Ă  une vĂ©rification des antĂ©cĂ©dents. 

Remarques

Seuls les candidats prĂ©sĂ©lectionnĂ©s seront contactĂ©s et passeront Ă  l’Ă©tape suivante du processus de sĂ©lection. 

Les personnes engagĂ©es dans le cadre d’un contrat de consultant ou d’un contrat individuel ne seront pas considĂ©rĂ©es comme des “membres du personnel” au sens du Statut et du Règlement du personnel des Nations Unies et des politiques et procĂ©dures de l’UNICEF, et n’auront pas droit aux avantages qui y sont prĂ©vus (tels que les droits Ă  congĂ© et la couverture d’assurance mĂ©dicale). Leurs conditions de service seront rĂ©gies par leur contrat et les Conditions gĂ©nĂ©rales des contrats de services des consultants et des contractants individuels. Les consultants et les contractants individuels sont responsables de la dĂ©termination de leurs obligations fiscales et du paiement de tout impĂ´t et/ou taxe, conformĂ©ment aux lois locales ou autres lois applicables. 

Le candidat sĂ©lectionnĂ© est seul responsable de la validitĂ© du visa (le cas Ă©chĂ©ant) et de l’assurance maladie nĂ©cessaires Ă  l’exĂ©cution des tâches prĂ©vues par le contrat, et ce pour toute la durĂ©e du contrat. Les candidats sĂ©lectionnĂ©s sont soumis Ă  la confirmation d’une vaccination complète contre le SRAS-CoV-2 (Covid-19) avec un vaccin approuvĂ© par l’Organisation mondiale de la santĂ© (OMS), qui doit ĂŞtre satisfaite avant l’entrĂ©e en fonction. Elle ne s’applique pas aux consultants qui travailleront Ă  distance et ne sont pas censĂ©s travailler ou visiter les locaux de l’UNICEF, les lieux d’exĂ©cution des programmes ou interagir directement avec les communautĂ©s avec lesquelles l’UNICEF travaille, ni voyager pour exercer des fonctions pour l’UNICEF pendant la durĂ©e de leur contrat de consultant. 

Les candidatures fĂ©minines sont fortement encouragĂ©es.

Advertised: 18 Nov 2022 W. Central Africa Standard Time
Deadline: 30 Nov 2022 W. Central Africa Standard Time


POSITION TYPE

ORGANIZATION TYPE

EXPERIENCE-LEVEL

DEGREE REQUIRED

LANGUAGE REQUIRED