Consultant International pour nous assister dans le developpement de la feuille de route pour l’eradication de la defecation a l’air libre en RDC

United Nations Children's Fund (UNICEF)
Kinshasa, Congo (Kinshasa)
Position Type: 
Consultancy
Organization Type: 
International Organization
Experience Level: 
Mid-Level/Senior (8-9 Years)
Degree Required: 
Bachelor's (Or Equivalent)
Languages Required: 
French

EXPIRED

Please note: this job post has expired! To the best of our knowledge, this job is no longer available and this page remains here for archival purposes only.

CONTEXTE: 

La République Démocratique du Congo est un vaste pays d’une superficie de 2, 345, 000 km² pour une population estimée à 92, millions de personnes dont 60% vivent en milieu rural. 

Selon le rapport MICS 2010, la problématique d’accès et utilisation des latrines hygiéniques sévit sur l’ensemble du territoire national (14%) avec des grandes iniquités entre milieu rural (4%), urbain (36%).

Les données de MICS 2015 montrent que les taux de morbidité liée aux mauvaises conditions de l’assainissement et de l’hygiène sont très élevés, notamment chez les enfants de moins de 5 ans, c’est ainsi que 33%  des enfants de moins de 5 ans souffrent de diarrhée, 8% des infections respiratoires aigües (IRA), 43% de la malnutrition chronique. Ce qui contribue au taux de mortalité infantile estimé à 104‰.

La République Démocratique du Congo est aussi l’un des pays où les indicateurs de taux d’accès aux services d’hygiène et à l’assainissement sont restés très faibles malgré les efforts importants fournis par l’ensemble des acteurs. 

Selon, l’Enquête Démographique et de Santé (EDS), plus de 70 millions de la population n’utilise pas de toilettes améliorées et prêt de 9 millions de congolais (10%), n’ont pas éradiqués la défécation à l’aire libre (JMP 2017).  La défécation à l’air libre en République Démocratique du Congo est vécue sur tout le territoire national avec une prévalence plus élevée dans les 7 provinces suivantes (Equateur 27,7%, Kongo Central 22,9%, Kasaï 36,6%, Kasaï central 30,4%, Lomami 40,2%, Haut Lomami 39,6%, Lualaba 39,6%).  Ces 7 provinces prioritaires regorgent une population estimée à 17, 595,718 habitants qui pratiquent la défécation à l’air libre.

Pour faire face à cette situation complexe, le gouvernement Congolais a défini ; dans sa vision stratégique réunie dans le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS 2018-2022), la politique nationale de l’Assainissement, le Plan quinquennal du Programme National Ecole et Village Assaini. Ce programme est la stratégie nationale d’amélioration de l’assainissement en milieu rural basée sur la participation communautaire sous le leadership des ministères de la santé et de l’éducation pour la mise en œuvre. 

Ce programme dont la mise en œuvre a commencé en 2008, a certifié assainis plus de 9,124 villages, 2,498 écoles, 448 centres de santé qui sont en phase de post certification actuellement. Ces villages représentent une couverture de prêt de 10% de la population totale. BDD EVA 2019

Cependant, ces villages, écoles et centre de santé assainis n’ont pas éradiqué la défécation à l’air libre car la certification intervenait sur base de 80% des ménages qui utilisent une latrine hygiénique et quel que soit les efforts de mise en œuvre de la post certification, seulement 22% des villages qui arrivent à atteindre le statut Fin DAL (rapport BDD Mars 2019). Ces chiffres montrent une progression assez faible de l’ordre d’un programme national qui couvre que 10% de la population rurale. Ce qui n’est réellement pas suffisant pour atteindre l’objectif de 100% FDAL fin 2030. 

Il convient de signaler que pour éradiquer la défécation à l’aire libre en RDC, plus de 9 millions des personnes devraient utiliser une latrine de base. Il est devenu nécessaire de développer une stratégie adaptée, qui serait mise en œuvre à travers le programme national village- école – centre de santé assaini en milieu rural de la RDC à travers une feuille de route FDAL d’ici 2030.

JUSTIFICATION DE LA CONSULTATION: 

En vue de relever les défis de la RDC à l’horizon 2030, cette consultation va constituer une opportunité pour le pays (le Gouvernement et ses partenaires) d’avoir une feuille de route pour atteindre le statut de Fin de Défécation à l’Air Libre (FDAL) et un guide pour la mise à l’échelle à travers le PNEVA. Ce travail sera aligné aux orientations du Plan National de Développement Sanitaire recadré 2019-2022 (PNDS) et de la stratégie du Plan Quinquennal 2018-2022 du Programme National Ecole et Village Assainis.

La feuille de route ‘RDC FDAL en 2030’’ qui sortira de cette consultation sera la vision du secteur et s’alignera avec (i) les engagements du pays dans le cadre des ODD, et  (ii) le Plan National de Développement (PND 2017-2021).

Cette consultation se justifie par l’engagement de l’UNICEF à appuyer le gouvernement dans son programme de développement conformément au plan de développement du pays (CPD) 2013-2019 et au plan de coopération des nations unies avec le gouvernement (UNDAF). UNICEF mettra à sa disposition ainsi qu’à ses partenaires des outils de planification stratégique et de plaidoyer en faveur des approches innovantes et moins coûteuses qui permettront d’améliorer les conditions de vie des populations notamment les enfants et leurs mères de façon équitable.

INTÉRET DU POSTE

L’objectif est de réaliser la feuille de route nationale pour la mise en œuvre de l’Approche Communautaire pour l’Assainissement à travers le Programme National Village-ecole Assaini est d’aider le pays à atteindre les objectifs en matière d’assainissement en milieu rural et péri-urbain en 2030.

STRATEGIE DE MISE EN OEUVRE

La feuille de route et le plan opérationnel en deux phases (phase I : 2020-2025, phase II : 2026-2030), permettra de couvrir les zones les plus affectées en phase I et les autres zones en phase II. Ceci permettra de répondre à tous les problèmes d'assainissement individuel, notamment, en milieu rural, dans les villages pre-urbains et les zones péri-urbaines où les problèmes de défécation à l’air libre sont ressentis de manière significative. Elle définira les grandes lignes, les phases et les étapes de la planification et de la mise en œuvre conformément à la stratégie du Plan Quinquennal 2018-2022 du Programme National Ecole et Village Assainis.

Le module du Programme National Ecole et Village Assaini phase II sera le document de base pour le Gouvernement et l’ensemble de ses partenaires pour la mise en œuvre cohérente de cette approche sur l’ensemble du territoire nationale et un renforcement de couverture. 

Une attention particulière sera accordée à la dimension genre et à l’équité.

L'approche suivie doit être participative ; elle impliquera tous les acteurs clefs du sous-secteur de l’assainissement et de l’hygiène. La méthodologie détaillée sera laissée à l’appréciation du consultant. Elle utilisera cependant des méthodologies variées, incluant des revues documentaires, des interviews avec les personnes clefs, les réunions et ateliers techniques pour atteindre les objectifs.

La méthodologie doit être en ligne avec l’approche basée sur les droits humains et le genre. Elle comprendra une revue documentaire, une analyse des données existantes sur le niveau d’accès actuels et des provinces sur base des données disponibles et élaborer un plan d’améliorations en deux phases.

Un chronogramme détaillé indiquant les activités et produits attendus par dates précises et responsables sera également élaboré par le consultant.

Ensuite, le consultant va appuyer le gouvernement à l’organisation de la table ronde des parties prenantes (ministères concernés) et le groupe inter bailleur pour mobiliser les fonds de la mise en œuvre de la feuille de route dans sa première phase.

GOUVERNANCE

Le gestionnaire des prestations : La section WASH de UNICEF RDC sera le gestionnaire global de la consultation en étroite collaboration avec la Direction Nationale de l’Assainissement. Ceci contribuera à l’appropriation des résultats. Le gestionnaire est un membre de l’équipe WASH et doit s’assurer du respect des normes et standards de qualité. Il sera le point focal de l’équipe et sera responsable de gestion du contrat.  Il veillera également à ce que le comité de pilotage soit informé de l'état d'avancement.

Le Comité de pilotage : Sera présidé par le Directeur de l’Assainissement et comprend les Directions de l’hydraulique, Education, du Genre et de la Santé Publique ainsi que deux membres du groupe inter bailleur (la Banque Mondiale et la GIZ). Le  responsable de la composante WASH de l’Unicef aura le rôle de donner les orientations, de coordination et de la validation des produits attendus de la consultation.

Le comité technique : Les membres du comité seront désignés par le comité de pilotage avec le souci de garantir la qualité. Ce comité accompagnera le processus et sera en charge de sa supervision technique et la préparation des réunions du comité de pilotage. Il s’agit de 4 membres de la Direction de l’Assainissement qui travailleront directement avec le consultant et le reste de l’Equipe UNICEF impliqué dans l’activité d’élaboration de la feuille de route.

RESULTATS /PRODUITS ATTENDUS

Le consultant international doit produire les documents suivants :

  • Un rapport de démarrage décrivant la méthodologie de mise en œuvre
  • Un premier draft des documents de la feuille  de route de l’éradication de la défécation à l’air libre et des orientations claires pour son intégration à travers le programme National Ecole, centre de santé et Village Assaini en milieu rural de la RDC,
  • Un plan guide pour l’opérationnalisation de la feuille de route de l’éradication de la défécation à l’aire libre dans la phase I (2020-2015) et la phase II de 2026-2030.
  • Les documents finaux en version électronique et deux exemplaires en copie dure ; 
  • Les comptes rendus des réunions et des ateliers de restitution et de validation.

Ces produits seront rédigés en français avec une traduction anglaise et validés par le comité de pilotage Edition provisoire.

Les documents en version provisoire seront transmis en trois (3) exemplaires et en versions électroniques à la Direction de l’Assainissement et à l’UNICEF qui disposeront de cinq (7jours ouvrables) jours pour apporter leurs observations. 

Edition définitive.

Les documents en version définitive seront transmis en deux (2) exemplaires à la Direction Nationale de l’Assainissement et à l’UNICEF, dont un en format reproductible, et un sur support informatique (USB de préférence)

DESCRIPTION DES TACHES ET PRODUUTS ATTENDUS

  • Prise de contact avec le comité technique ; collecte des documents ; 
  • Production de la note méthodologique y compris, un planning et un plan des rencontres
  • Revue documentaire, entretiens avec les personnes clés
  • Faciliter l’atelier de la feuille de route
  • Développer le guide et les outils de formation pour le renforcement de l’éradication de la défécation à l’aire libre au sein du Programme National Ecole et Village Assaini,
  • Produits finaux (documents de la feuille de route et le plan guide pour l’opérationnalisation de la feuille de route de l’éradication de la défécation à l’aire libre dans la phase I (2020-2015) et la phase II de (2026-2030)
  • Réunion de présentation au comité de pilotage
  • Redaction des PV des reunions
  • Finalisation et soumission du rapport final
  • Organisation de l’atelier de restitution et de validation officiel du document par tous les ministères impliqués,
  • Organisation d’une table ronde de mobilisation des ressources de mise en œuvre avec les parties prenantes (Gouvernement, Groupe inter bailleur).

DELAI D’EXECUTION

La durée de la consultation est de 115 jours repartis sur une période maximum de 4 mois. Le chronogramme sera proposé par le consultant et doit tenir compte de délai prévisionnel total d'exécution des prestations et prendra en compte les principales activités et les résultats attendus à chacune des étapes de la consultation internationale.

QUALIFICATIONS ET EXPERIENCE REQUISE

Compte tenu de l’importance de ce travail et le processus à mette en place pour la mobilisation des parties prenantes, la consultation est confiée à un consultant individuel international selon les procédures d’appel d’offre de l’UNICEF.  Le consultant doit avoir une bonne expérience dans le domaine de l’assainissement en milieu rural notamment les approches communautaires. La connaissance du contexte de la RDC est un atout.

Les prestations seront menées par un consultant(e) du niveau P4 selon la grille des Nations Unies qui doit avoir une très forte expérience dans la planification et la mise en œuvre des approches de participation communautaire pour l’amélioration de l’assainissement. Il doit avoir les qualifications et expériences requises suivantes :

  • Bac+5 au minimum dans un des domaines suivants : sciences sociales, sciences économiques, santé publique, hydraulique, assainissement 
  • Au moins 8 ans d'expérience sur des postes à responsabilités dans des institutions comparable à l’UNICEF, y compris des postes de chef de programme WASH ;
  • Bonne expérience dans la conduite et/ou la supervision des études de stratégie d’assainissement en milieu rural, 
  • Bonne connaissance des dernières évolutions dans le domaine du WASH, Engagements de Ngor, Costa Rica sur l’assainissement, 
  • Compétence dans le domaine des entretiens/interviews et dans le domaine de la facilitation ;
  • Excellentes compétences orale et écrite en français ; connaissance de l’anglais est un plus ;
  • Bonne connaissance du contexte régional y compris des institutions opérant en RDC,
  • Avoir au moins conduit un travail similaire dans un pays en développement de préférence en Afrique Sub-Saharienne.