Cote d'Ivoire nationals: Analyse situationnelle du WASH dans les formations sanitaires

United Nations Children's Fund (UNICEF)
Ivory Coast
Position Type: 
Consultancy
Organization Type: 
International Organization
Experience Level: 
Not Specified
Degree Required: 
Associate's Degree/Diploma

EXPIRED

Please note: this job post has expired! To the best of our knowledge, this job is no longer available and this page remains here for archival purposes only.

UNICEF travaille dans certaines parties du monde qui sont les plus difficiles, pour atteindre les enfants les plus désavantagés au monde. Pour sauver leurs vies. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous. Et nous n’abandonnons jamais.
Pour chaque enfant, de l’espoir.

  1. Méthodologie et Approche Technique 

L’analyse situationnelle en EHA dans les établissements sanitaires est un outil qui servira au Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique d’une part, à la planification, au suivi et évaluation des interventions ciblant la fourniture de service de qualité au niveau des établissements de chaque niveau de la pyramide sanitaire et d’autre part, au plaidoyer pour la mobilisation de financement en faveur de ces interventions. L’outil sera mis à la disposition de tous les acteurs et partenaires du secteur Santé et du secteur EHA pour une utilisation optimale et une amélioration effective des services offerts à la population.

    2. Objectifs

2.1 Objectif général

Réaliser l’analyse situationnelle de l’eau, l’hygiène et l’assainissement (EHA) dans les établissements sanitaires de Côte d’Ivoire permettant de guider l’élaboration d’une stratégie efficiente d’EHA en milieu de soins, de définir des axes d’intervention dans ce milieu et de mener le plaidoyer pour la mise en oeuvre de la stratégie définie.

2.2 Objectifs spécifiques

Spécifiquement, il s’agira de :

A. Faire l’état des lieux des établissements sanitaires en matière d’accès aux services d’EHA, qui consiste en :
- l’analyse de l’accessibilité à l’eau potable, aux installations d’hygiène et d’assainissement des établissements sanitaires à échelle nationale;
- l’estimation des proportions des technologies d’EHA existantes pour chaque niveau de la pyramide sanitaire, leur fonctionnalité et leur entretien;
- la situation en eau, hygiène et assainissement de l’ensemble des établissements sanitaires des régions de Bagoué, Poro, Tchologo, Kabadougou, Guémon et Tonkpi.

B. Analyser les mécanismes de gestion des services EHA pour chaque niveau de la pyramide sanitaire, en procédant à :
- l’analyse des mécanismes de gestion, d’entretien et d’utilisation des infrastructures EHA existants;
- l’analyse des opportunités pour a gestion, la maintenance et l’utilisation optimale des infrastructures EHA en milieu de soins.

C. Analyser les cadres institutionnels et de financement relatifs à l’EHA dans les établissements sanitaires, en prenant en compte :
- l’analyse des rôles et responsabilités des différents acteurs dans la gestion du secteur de l’EHA en milieu de soins;
- l’analyse des dispositions institutionnelles et règlementaires existantes en matière d’EHA en milieu de soins ;
- la détermination de mécanismes de financement pour la réalisation des infrastructures et des interventions EHA appropriées dans les établissements de soins.

D. Formuler des recommandations pour orienter l’élaboration d’une stratégie efficiente d’EHA en milieu de soins, qui consiste en :
- la description et l’analyse des connaissances, attitudes et pratiques des principaux acteurs y compris les patients et accompagnants de malades en matière d’EHA;
- l’identification des principaux défis techniques, technologiques, environnementaux et comportementaux qui affectent les interventions d’EHA dans les établissements de soins;
- la définition des mesures permettant d’améliorer l’accès durable et de qualité aux services d’eau potable, d’assainissement et d’hygiène dans les établissements sanitaires.

3. Résultats attendus

Les résultats principaux attendus au terme de la consultation, et qui complètent la situation en eau, hygiène et assainissement des établissements sanitaires sont :
1. Les indicateurs clés permettant de mesurer et apprécier l’accès et l’utilisation des services d’eau potable, d’assainissement et d’hygiène des établissements sanitaires sont connues;
2. Les rôles et responsabilités des différents acteurs dans le développement du secteur de l’EHA en milieu de soins sont analysés;
3. Les dispositions institutionnelles et règlementaires existantes en matière d’EHA en milieu de soins sont analysées;
4. Les connaissances, les attitudes et les pratiques des principaux acteurs y compris les patients et accompagnants de malades en matière d’EHA sont décrites et analysées;
5. Les technologies d’EHA existantes pour chaque niveau de la pyramide sanitaire, leur fonctionnalité et leur entretien ainsi que les interventions appropriées qui pourraient être mises en oeuvre pour la durabilité sont décrites;
6. Les mécanismes existants de gestion, d’entretien des infrastructures d’EHA sont analysés;
7. Les mécanismes de financement des interventions EHA appropriées dans les établissements de soins sont déterminés;
8. Les principaux défis techniques, technologiques, environnementaux et comportementaux qui affectent les interventions EHA dans les établissements de soins et les mesures permettant d’améliorer l’accès à l’eau potable, aux installations d’assainissement et aux dispositifs d’hygiène des mains dans ces établissements sont déterminés;
9. Des recommandations sont faites pour un accès durable aux infrastructures EHA.

4. Livrables

Les produits attendus de cette consultation sont :

- Rapport de démarrage
- Document draft de l’analyse situationnelle en EHA dans les établissements sanitaires des régions prioritaires du Programme de

Coopération gouvernement/UNICEF ;
- Document draft de l’analyse situationnelle en EHA dans les établissements sanitaires au niveau national;
- Présentation des grandes lignes de l’analyse situationnelle pour la facilitation de l’atelier national de validation;
- Version finale de l’analyse situationnelle en EHA dans les établissements sanitaires des régions prioritaires du Programme de

Coopération gouvernement/UNICEF;
- Version finale de l’analyse situationnelle en EHA dans les établissements sanitaires au niveau national;
- Rapport de fin de consultation.

Tous les documents intermédiaires et finaux de la consultation sont à élaborer sous format Microsoft Office. Les versions finales sont à identifier comme telle sans être convertis en format PDF, et à fournir en 3 exemplaires et en version électronique.

5. Sélection d'une personne-ressource en qualité de consultant

L’UNICEF utilisera ses procédures internes pour sélectionner le/la Consultant(e). La). La Direction Générale de la Santé participera à l’analyse technique des offres techniques reçues.

5.1. Compétences requises pour la réalisation de la consultance

La consultation sera confiée à une personne-ressource en qualité de consultant. Ce dernier devra :

- Être de nationalité Ivoirienne ;

- Être diplômé d’études supérieures en génie sanitaires, en sciences et techniques hydrauliques, en sciences environnementales, en sciences sociales ou un diplôme connexe ;

- Être un expert dans la conduite d’une analyse situationnelle, de la conception méthodologique à l’élaboration du rapport, avec au moins huit (08) années d’expériences ;

- Avoir des connaissances variées dans les domaines de l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement (EHA), et des recherches socio-anthropologiques.

De façon plus spécifique l’expert doit avoir :

- Une expérience dans la coordination d’une enquête et l’élaboration de documents similaires et la conduite de politique sociale

- Une bonne connaissance de la problématique du secteur EHA en Côte d'Ivoire et/ou en Afrique (gouvernance, politiques et stratégies sectorielles) ;

- Une bonne maitrise de la langue française ;

- Une parfaite maîtrise de l’outil informatique, notamment les environnements Windows et MS-Office et l’internet.

5.2. Dossier de candidature

Les dossiers de candidatures adressés à l’UNICEF doivent comporter une proposition technique et une proposition financière. La proposition technique sera composée de :

- une note explicative sur la compréhension des Termes de référence (TDR) ;

- une présentation de note méthodologique détaillée, indiquant clairement les approches techniques et opérationnelles que le/la Consultant(e) propose d’adopter pour atteindre les résultats assignés à cette consultation avec le plan de travail ;

- un Curriculum Vitae de l’expert incluant entre autres son expérience acquise dans des consultations similaires avec au moins trois (3) références.

- un exemplaire de document d’analyse situationnelle ou un document similaire élaboré par le candidat lors de ces expériences antérieures.

Afin de faciliter la comparaison des offres, la proposition financière comprendra une ventilation détaillée des coûts unitaires, incluant les honoraires du/de la Consultant(e) et les autres frais à spécifier. La proposition financière doit clairement indiquer le montant total de l’offre, en chiffre et en lettre.

Il est à noter que les frais d’organisation des réunions techniques et atelier de validation seront pris en charge par la Direction Générale de la Santé en collaboration avec l’UNICEF.

Le coût relatif à l’intervention des enquêteurs validés par le CTS sera couvert par la Direction Générale de la Santé en collaboration avec l’UNICEF. La prestation du/de la Consultant(e) pour la coordination et la supervision des enquêteurs devra être incluse dans son offre financière, y compris les déplacements pour les réunions techniques, les déplacements sur terrain et les communications.

L’offre financière doit être présentée séparément de l’offre technique et ne sera examinée que pour les candidats dont l’offre technique est jugée techniquement valable.

5.3. Evaluation des offres

La sélection du/de la Consultant(e) sera faite sur la base des offres techniques et financières qui seront soumises selon les procédures en vigueur au sein de l’UNICEF. Les offres techniques seront notées sur 70 points et les offres financières sur 30 points.
Pour l’offre technique, les notations seront réparties comme suit :

▪ Expertise et expérience antérieure du/de la Consultant(e) : 20 points;
▪ Méthodologie d’analyse proposée : 50 points;

5.4. Rémunération

Le/la Consultant(e) recevra cinq paiements échelonnés comme suit :

- 10% après la soumission du rapport de démarrage et sa validation par le CTS ;

- 30% après la soumission du premier draft de l’analyse situationnelle en EHA dans les établissements sanitaires des régions prioritaires du Programme de Coopération gouvernement/UNICEF

- 30% après la soumission du premier draft de l’analyse situationnelle de l’eau, l’hygiène et l’assainissement dans les établissements de soins en Côte d’Ivoire ;

- 10% à la soumission de la version finale validée de l’analyse situationnelle en EHA dans les établissements sanitaires des régions prioritaires du Programme de Coopération gouvernement/UNICEF

- 20% à la soumission de la version finale validée de l’analyse situationnelle de l’eau, l’hygiène et l’assainissement dans les établissements de soins en Côte d’Ivoire et du rapport de fin de consultation.

6. Gestion de la consultation

Le contrat de Consultation sera signé entre l’UNICEF et le/la Consultant(e) sous la coordination du WASH Manager de l’UNICEF.

6.1. Supervision technique

La supervision technique de la consultation sera conjointement assurée par la DGS du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique et le Programme Eau-Hygiène-Assainissement de la Section Survie et Développement de l’Enfant de l’UNICEF Côte d’Ivoire.

6.2. Supervision et Gestion de la Consultation

Pour la supervision et la gestion de la consultation, il sera mis en place un Comité Technique de Suivi (CTS) sur lequel la supervision technique s’appuiera. Le CTS a pour rôle de :

- Donner l’orientation spécifique au Consultant au début de la Consultation ;

- Valider le rapport de démarrage avec la méthodologie, le protocole de collecte des données et d’informations avec les outils, ainsi que le chronogramme;

- Approuver le Document draft de l’analyse situationnelle en EHA dans les établissements sanitaires des régions prioritaires du Programme de Coopération gouvernement/UNICEF;

- Approuver le Document draft de l’analyse situationnelle en EHA dans les établissements sanitaires au niveau national ;

- Vérifier l’intégration des recommandations de l’atelier national dans la version finale du Document de l’analyse situationnelle en EHA dans les établissements sanitaires.

D’autres rôles peuvent être assignés au CTS en fonction du besoin du bon déroulement de la Consultation. Le/la Consultant(e) travaillera en étroite collaboration avec le Comité Technique de Suivi tout au long de la consultation.

7. Durée et condition de la consultation

La consultance aura une durée de 120 jours calendaires, à compter de la date de signature du contrat. Ce délai comprend les travaux du bureau, les travaux sur le terrain, la rédaction des rapports et la restitution.

Les candidats doivent présenter avec détail dans leurs offres techniques le chronogramme avec les étapes clés de la consultation.

Le/La consultant(e) sera basé(e) à la DGS où un espace de travail lui sera aménagé. Les matériels et équipements informatiques et de communications nécessaires pour la conduite de la Consultation seront à la charge du/de la Consultant(e). La liste des fournitures de bureau et matériels utiles pour l’organisation de l’atelier de validation nationale sera établie par le/la Consultant(e) et à mettre à la disposition par la supervision technique.

La réalisation de la consultation nécessitera des déplacements à l’intérieur du pays et la logistique pour ces déplacements sera organisée par le/la Consultant(e). Des membres du CTS peuvent participer aux déplacements sur terrain avec une organisation logistique à la charge de leur département respectif.

Remarques

L’UNICEF applique la politique de tolérance zéro à l’égard de l’abus et de l’exploitation sexuels, ainsi que de tout autre type de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel et la discrimination. Tout candidat considéré pour un recrutement fera l’objet d’une vérification rigoureuse des références et des antécédents.

L’UNICEF s’engage en faveur de la diversité et de l’inclusion au sein de ses effectifs et encourage tous les candidats, indépendamment de leur sexe, de leur nationalité, de leur appartenance religieuse et ethnique, y compris les personnes handicapées, présenter une demande pour faire partie de l’organisation.

Seuls les candidats sélectionnés seront contactés pour la suite du processus.

Opening Date Fri Aug 02 2019 20:00:00 GMT+0200 (Central European Summer Time) Greenwich Standard Time
Closing Date Sat Aug 10 2019 01:55:00 GMT+0200 (Central European Summer Time)