Burkina Faso nationals: Specialiste national chargé de réaliser l’analyse des conflits liés aux ressources naturelles

United Nations Food and Agriculture Organization (FAO)
Ouagadougou, Burkina Faso
Position Type: 
Consultancy
Organization Type: 
International Organization
Experience Level: 
Senior (10+ Years)
Degree Required: 
Advanced Degree (Master's or JD)
Languages Required: 
French

EXPIRED

Please note: this job post has expired! To the best of our knowledge, this job is no longer available and this page remains here for archival purposes only.

Cadre organisationnel

 

La FAO a obtenu un appui financier de l’Union Européenne, à travers l’initiative dénommée « Global Network agiants Food Crisis Partenership Programme » pour mettre en œuvre le projet « Pro-Action Resilience (PRO-ACT) building resilience through crisis prevention and post crisis response strategy ». Ce projet comporte une composante régionale qui est relayée par des actions d’investissement dans trois pays sahéliens, en l’occurrence le Burkina Faso, le Mali et le Niger. L’impact visé par le projet est de « contribuer à la résilience des populations et agropastorales transfrontalières dans les zones prioritaires du Sahel (définies par le G5 Sahel) pour prévenir et atténuer l’impact des risques agro-climatiques sur la sécurité alimentaire, à travers des actions innovantes et structurantes ».

 

La FAO a prévu d’utiliser une partie du financement du GLO-NET Sahel pour effectuer les paiements au titre des prestations de services d’un consultant national individuel relatives au présent appel à manifestation d’intérêt.

La Représentation de la FAO invite les consultants nationaux qualifiés à manifester, à titre individuel, leur intérêt à fournir les services demandés. Les consultants nationaux intéressés devront fournir leur curriculum vitae comportant les informations qui démontrent qu’ils disposent des qualifications requises et de l’expérience pertinente pour fournir ces services.

 

Sur la base de l’analyse des dossiers de candidature, les consultants présélectionnés seront interviewés. La Représentation de la FAO recrutera le consultant ayant les qualifications et les expériences les plus pertinentes pour l’exécution de la mission. Le consultant retenu sera invité à soumettre un rapport de présentation de la démarche méthodologique qu’il propose pour l’étude.

 

Position hiérarchique

 

Le consultant national, chargé de réaliser l’analyse de conflits liés aux ressources naturelles travaillera sous la supervision générale du Représentant ai de la FAO au Burkina Faso, la supervision directe du Program Associate de FAO Burkina, du Point Focal FAO du projet au Burkina et d’un Consultant International basé à REOWA Dakar.

 

Domaine de spécialisation

 

Le consultant devra avoir des compétences avérées sur les conflits liés aux ressources naturelles, mener des enquêtes complémentaires dans la zone d’intervention du projet, pour apporter un appui à un  groupe de travail restreint qui sera mis en place et assurer la facilitation de l’atelier national de restitution des résultats de l’étude. Les informations détaillées relatives à la mission peuvent être trouvées dans les termes de référence qui sont postées sur le site TALEO.

 

Tâches et responsabilités

 

Les services attendus du consultant national porteront, entre autres, sur :

  • Réaliser la revue bibliographique et des enquêtes complémentaires (focus groups) dans la zone d’intervention du projet ;
  • Faciliter des sessions d’échanges du groupe de travail restreint chargé d’analyser le rapport basé sur la revue documentaire et les enquêtes complémentaires ;
  • Élaborer un rapport consolidé d’analyse des conflits élaboré sur la base de la valorisation des différentes sources d’informations ; 
  • la restitution au niveau national du rapport portant sur l’analyse des conflits.
  • (V) l’accomplissement de toute autre tâche sur la bade de requête entrant dans le cadre de l’étude.

LES CANDIDATS SERONT SÉLECTIONNÉS EN FONCTION DES CRITÈRES SUIVANTS:

 

Conditions minimales à remplir

  • Titulaire d’un diplôme d’études supérieures en agro-pastoralisme, zootechnie ou sciences sociales et posséder au moins dix années d’expériences dans son domaine de spécialisation. Il/Elle doit disposer des compétences suivantes :
  • Une bonne connaissance de la problématique de l’élevage et du pastoralisme dans le pays concerné ;
  • Une bonne maîtrise des politiques publiques et des législations dédiées à l’élevage et au pastoralisme dans le pays concerné.
  • Ressortissant de Burkina Fasu ou resident dans le pays

 FAO Compétences générales

  • Être axé sur les résultats
  • Esprit d'équipe
  • Communiquer
  • Établir des relations constructives.
  • Partage des connaissances et amélioration continue

Compétences techniques et fonctionnelles 

  • Avoir une expérience en matière de prévention et de gestion des conflits liés à l’accès au foncier et aux autres ressources naturelles en ayatn réalisé au moins une étude dans le domaine.
  • Maîtriser parfaitement la langue française (parlée et écrite); aussi la connaissance de l’anglais pour le travail sera un atout.
  • Maîtriser l’outil informatique notamment les logiciels de traitement de données statistiques SPSS, CS PRO, SAS ou tout autre logiciel statistique, et avoir une bonne connaissance du pack office (Word, Excel, power point).

Critères de Sélection

  • Capacité à travailler en harmonie dans un environnement avec d’autres personnes de nationalité et de culture différentes et dans un esprit d’équipe.
  • Flexibilité et capacité à travailler sous pression.
  • Excellentes capacités d’analyse et de rédaction.
  • Dynamique et axé sur les résultats.