Niger nationals: Consultant(e) pour l'assistance à la maitrise d’ouvrage des services Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) auprès de communes de la région de Zinder au Niger

United Nations Children's Fund (UNICEF)

Niamey, Niger 🇳🇪

Job no: 552356
Contract type: Consultancy
Duty Station: Niamey
Level: Consultancy
Location: Niger
Categories: WASH (Water, Sanitation and Hygiene)

UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés du monde. Pour sauver leur vie. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel.

Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous.

Et nous n’abandonnons jamais.

Pour chaque enfant, de l’eau potable.

Le Niger figure parmi les pays du monde dont le taux d’accès aux services Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) reste faible. L’ambition du pays est de faire passer, entre 2017 et 2030, le taux d’accès à des services basiques d’eau potable en milieu rural de 46% à 100%, le taux d’accès à des services basiques d’assainissement de 13% à 100% et le taux de défécation à l’air libre de 71% à 0%. Le Programme Sectoriel Eau, Hygiène et Assainissement (PROSEHA 2016-2030) adopté en 2017 s’inscrit dans cette logique. Cette ambition trouve un écho favorable avec le processus de décentralisation en cours qui est une opportunité à l’amélioration des droits de l’enfant en général et droit de chaque enfant à grandir et vivre dans un environnement sûr et propre en particulier à travers la responsabilisation beaucoup plus accrue aux acteurs locaux de repenser et initier des actions sur les problématiques qui les concernent. Le décret portant transfert des compétences et des ressources aux communes ainsi que l’arrêté de cahier de charges ont renforcé cette responsabilisation et permettent aux acteurs décentralisés de mieux circonscrire leur champ d’actions dans le domaine EHA.

Le processus de décentralisation a enregistré plusieurs acquis dont notamment :

• La mise en place effective des conseils de collectivités (région et commune) et l’organisation des élections locales dont la plus récente date de novembre 2020 avec l’installation des conseils de collectivité en mai 2021 permettant d’impulser une nouvelle dynamique au regard du taux de renouvellement des élus dont la moyenne est de plus de 85% ;
• L’approfondissement progressif et continu du cadre juridique ;
• L’engagement de différents partenaires techniques et financiers pour accompagner la décentralisation et ainsi que la mise en place d’un mécanisme de financement des collectivités territoriales ;
• La participation des citoyens et leur intérêt à la gestion des affaires locales ;
• L’élaboration et la mise en œuvre des outils de planification locale permettant aux communes de définir leur vision ainsi que les actions à entreprendre pour le bien-être de leur population.

Bien que des progrès considérables aient été enregistrés, des insuffisances subsistent :

• La faible appropriation du processus par une grande partie des acteurs ;
• La faible capacité et implication/association de la société civile à la gestion des affaires locales ; ce qui ne lui permet pas de jouer un rôle prépondérant dans le contrôle citoyen de l’action publique ;
• Les difficultés de gestion des compétences transférées, en particulier celle de la maitrise d’ouvrage locale due aux manques de ressources humaines ;
• La faible mobilisation des ressources propres des collectivités territoriales pour financer le développement local ;
• Le manque d’infrastructures modernes à caractère marchand pour soutenir la croissance endogène.

Des insuffisances mentionnées, les faibles capacités dans la gestion des compétences transférées constituent à l’heure actuelle la préoccupation majeure ; dans la mesure où elle est susceptible de retarder les effets induits du processus de décentralisation. En effet, les communes rurales ont du mal à disposer d’une administration à même d’assurer l’ensemble des services en lien avec le transfert des compétences et offrir des services de qualité relatifs à ces domaines. Partant de ce constat, l’État et ses partenaires ont fait de l’exercice de la maitrise d’ouvrage communale une préoccupation majeure dans la mise en œuvre du processus de la décentralisation afin que les compétences transférées aux communes soient mieux exercées. Dans le cadre de sa coopération avec le Gouvernement du Niger, l’UNICEF accompagne la mise en œuvre du Programme Sectoriel Eau Hygiène et Assainissement (PROSEHA 2016-2030). C’est ainsi que, certaines communes disposent aujourd’hui d’appuis conséquents leur permettant de réaliser des infrastructures d’approvisionnement en eau potable, des ouvrages d’assainissement base et de mettre fin à la défécation à l’air libre. Les investissements réalisés dans la création de nouveaux services d’eau ont permis de générer des ressources financières communales souvent suffisantes pour opérationnaliser les Services Municipaux Eau et Assainissement (SMEA) et pour assurer la pérennisation des services EHA. Pourtant, les mécanismes de gestion et de maintien de ces services ne pas tous en place et fonctionnels ; compromettant ainsi les investissements réalisés.

Ces acquis ne pourront être durables que si les communes développent et mettent en application les mécanismes de mobilisation sociales, de participation citoyenne, de gestion technique et financière et de redevabilité afin de créer un mouvement d’ensemble où chaque acteur joue pleinement son rôle.

Objectifs :

L’objectif principal de la mission assignée au consultant est d’appuyer les communes d’intervention de l’UNICEF dans la région de Zinder à exercer leurs compétences de maitrise d’ouvrage communale des services Eau, Hygiène et Assainissement.

De manière spécifique il s’agira de :

• Faire le diagnostic de la Maitrise d’Ouvrage Communale (MOC) EHA des communes cibles et, proposer des plans de renforcement de capacités des communes et de mise en œuvre des actions de gestion / pérennisation des services
• Développer des outils renforcement de capacités des acteurs locaux sur la planification, la fourniture et la gestion des services EHA
• Faciliter la mise en place d’un cadre communal de redévalidé pour la fourniture des services EHA
• Faciliter l’élaboration et la mise en œuvre des budgets communaux EHA par les acteurs
• Développer les plans d’utilisation des ressources et de gestion financière des services communaux EJA

Les livrables attendus sont :

• Rapports trimestriels d’activités
• Rapport diagnostic des capacités des communes en matière de maitrise d’ouvrage communale et plans d’actions y afférents
• Outils de renforcement de capacités des acteurs locaux sur la planification, la fourniture et la gestion des services EHA, y compris un module de formation sur la MOC EHA et, les procédures de gestion opérationnelle
• Existence d’un cadre communal de redévalidé fonctionnel de la fourniture des services EHA évalué chaque trimestre
• Budgets EHA adoptés et mis en œuvre par les acteurs
• Plans d’utilisation des ressources et de gestion financière des services EHA disponibles et évalués chaque trimestre

Activités :

Les principales activités à mener par le consultant se présentent comme suit :

 Renforcement de capacités des acteurs locaux principalement les SMEA et conseils municipaux sur la planification, la fourniture et la gestion des services :

o Diagnostic initial des capacités et goulots d’étranglement en termes de gouvernance communale EHA
o Identification des besoins et formulation de plans d’actions spécifiques de renforcement de capacités
o Analyse des ressources existantes sur la formation des communes à l’exercice de leurs compétence prioritaires EHA
o Élaboration de modules de formation adaptés aux besoins des communes
o Développer et mettre en œuvre une approche de coaching des acteurs locaux sur la fourniture et la gestion pérenne des services
o Appui conseils aux communes pour l’élaboration et la mise en œuvre de leur plan de travail annuel EHA

 Renforcement et appui à la mise en œuvre d’outils communaux de :

o Planification opérationnelle des interventions EHA sur la base des ressources internes et mobilisables avec les services EHA existants
o Monitoring régulier des services EHA avec des prises d’actions
o Appui à la mise en place et au fonctionnement des Services d’Appui Conseil pour le Service Public de l’Eau (SAC SPE)
o Appui à la budgétisation et gestion financière des services

• Mise en place d’un cadre communal de redevabilité :

o Développement et appui à la mise en œuvre d’instruments communaux réglementant la fourniture et l’utilisation des services WASH
o Appui à l’activation du cadre de concertation communale avec la participation de la société civile, des communautés, élus locaux, organisations à base communautaire
o Mobilisation régulière des services déconcentrés de l’état dans l’exercice de leur rôle de supervision et d’assistance technique
o Évaluation périodique des performances des acteurs locaux en matière de MOC.

Supervision :

Le consultant travaillera sous la supervision du Chef de la Section Eau Hygiène et Assainissement, en collaboration avec le chef du bureau de zone UNICEF de Maradi et en partenariat avec les Directions techniques et directions régionales du Ministère de l’Hydraulique et de l’assainissement. Le personnel de ces directions jouera le rôle de facilitateur entre le consultant, les services déconcentrés, et autres parties prenantes. Les directions techniques faciliteront entre autres, la mise à la disposition du consultant de toutes les ressources informationnelles qui lui permettront de mener à bien sa mission dans les limites des délais impartis.

Description du travail :

Qualifications/ Expériences :

• Etre titulaire d’un diplôme universitaire (Baccalauréat+5, Master, PHD) dans les domaines tels que : génie rural, sciences sociales, économie, génie civil, ingénierie ou tout autre diplôme équivalent Il devra également avoir les qualités professionnelles suivantes :
• Au moins 10 ans d’expérience de travail d’expérience dans la formulation et la gestion des projets d’Eau, Hygiène et Assainissement, y compris l’appui à la maitrise d’ouvrages et développement de capacités
• Expérience avérée matière d’appui conseil et de gestion décentralisée des services d’approvisionnement en eau potable et l’assainissement de base en milieu rural
• Bonne connaissance du fonctionnement des collectivités territoriales et du processus de décentralisation au Niger et des défis
• Expérience de travail avec les services gouvernementaux, collectivités territoriales, ONGs et partenaires au développement
• Bonne capacité de communication, plaidoyer et rédaction des rapports
• Capacités à travailler de façon productive dans un environnement multiculturel
• Maitrise les outils informatiques.

Critères d’Évaluation :

Les offres techniques seront évaluées sur la base de la grille ci-dessous :

Seuls les candidats ayant soumis leurs offres techniques et financières comme décrit ci-dessous seront considérés lors du processus de sélection.

Seules les candidatures dont les offres techniques auront obtenu une note supérieure ou égale à 49 sur 70 seront considérées pour passer à la prochaine étape du processus.

Évaluation des offres financières :

L’analyse de la cohérence des prix sera faite ainsi que la vérification des montants totaux. L’offre financière la plus basse aura une note de 30 et les autres offres seront notées proportionnellement à cette dernière

Les candidats intéressés doivent postuler en ligne et joindre les documents suivants :

• CV à jour et détaillé avec le nom et les coordonnées des références
• Copie du diplôme universitaire le plus élevé
• Une note méthodologique incluant la compréhension du TDR et l’approche méthodologique pour mener à bien la mission de consultance, les activités et le plan de travail
• Une offre financière en FCFA (honoraires, perdiem, logistique, transport, et autres coûts).

•  le formulaire P11 (Historique Personnel) à télécharger ici (P11 .doc)

NB : UNICEF est engagé à promouvoir la diversité et l’inclusion au sein de son personnel, et encourage fortement les candidatures féminines et masculines de toutes origines nationales, ethniques et religieuses, y compris les personnes vivant avec un handicap, de postuler.

UNICEF applique la politique de tolérance zéro à l’égard de l’abus et de l’exploitation sexuels, ainsi que de tout autre type de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel et la discrimination. Tout candidat considéré pour un recrutement fera l’objet d’une vérification rigoureuse des références et des antécédents.

Seuls(es) les candidats(es) présélectionnés(es) seront contactés.

Advertised: 24 Jun 2022 W. Central Africa Standard Time
Deadline: 07 Jul 2022 W. Central Africa Standard Time


POSITION TYPE

ORGANIZATION TYPE

EXPERIENCE-LEVEL

DEGREE REQUIRED

LANGUAGE REQUIRED