CAR nationals: Consultant(e) Spécialiste en Evaluation d’Impact Social et Environnemental

United Nations Development Programme (UNDP)

Bangui, Central African Republic 🇨🇫

Background
 

La République centrafricaine (RCA) est l’une des nations les plus pauvres au monde, selon le Rapport sur le Développement Humain de 2014 (RDH), elle occupe le 185èm rang sur 187 pays évalués. Elle compte parmi les Pays les Moins Avancés (PMA), elle a due faire face plusieurs périodes d’instabilité politique et de guerres civiles. Aujourd’hui, le pays vient de sortir des élections démocratiques, mettant ainsi fin à une transition. D’une population totale du pays est estimée à 5 millions d’habitants (2014), avec superficie à environ 623 000 km2. Environ 39 % de la population vit en zone urbaine, et 61 % en zone rurale.

Dans le pays, les principales sources d’énergie en République Centrafricaine sont la biomasse et les combustibles fossiles, ils représentent 93 % du bilan énergétique. Le? bois énergie? (Bois de chauffage ou comme charbon de bois) est destiné pour l’usage domestique dans les ménages, avec une consommation? estimée à 1,6 million de tonnes par an. Les produits pétroliers représentent 6 % du bilan énergétique, et sont principalement utilisés pour le transport et la production d’électricité. Le taux d’accès à l’électricité dans le pays? figure parmi les plus bas au monde, 2,5 % de la population ont accès à l’électricité. Cette moyenne nationale varie entre les régions, à Bangui (la capitale), le taux d’accès est de 19 %, et dans les autres régions/province, l’électrification rurale y est presque inexistante. En dépit des efforts continus du gouvernement et de ses partenaires à promouvoir l’électrification (tant en zones rurales qu’urbaine).

Dans le domaine des? Micro Hydro-éléctricité, il n’y a eu jusque-là aucune? participation significative de la part des opérateurs privés du secteur et il n’existe aucune petite ou Micro-Centrale Hydroélectrique (MCH) commerciale dans le pays. Le secteur est confronté à de nombreux problèmes et obstacles, qui cumulativement augmentent le facteur de risque du profil des mini-réseaux MCH et les rendent moins attrayants.

Dans le but d’augmenter le taux d’électrification rurale, une Fiche d’Identification de Projet (PIF) « promotion de microcentrales hydroélectriques avec mini réseaux de distribution pour un meilleur accès aux services énergétiques modernes en République Centrafricaine »? a été élaboré par le du PNUD-FEM, afin de faire la promotion des investissements dans les mini réseaux décentralisés basés sur les petits barrages hydroélectricité (SHP) en RCA.

A la suite, le Fonds pour l’Environnement Mondial (GEF/FEM) a approuvé les Idées dudit Projet qui a été présenté par le PNUD pour le compte du Ministère de l’Environnement de la République Centrafricaine. Ce projet sera un des instruments clés permettant la mise en œuvre des priorités du secteur Energie en milieu rural. Il a pour but de faciliter l’accès des ruraux à l’énergie moderne par le renforcement du cadre réglementaire et institutionnel des mini-réseaux, le renforcement des capacités de gestion des mini-réseaux et le développement d’un modèle commercial de déploiement de ces mini-réseaux basés sur les Micro-hydro-Barrage. Et aussi, le projet cherchera à sensibiliser les investisseurs, à accroitre leur intérêt et confiance à investir sur les micro-barrages hydroélectriques.

Après l’approbation de l’Idée de Projet (PIF), le PNUD a reçu du GEF une Subvention de Préparation? du Document de Projet (PPG) pour permettre de préparer un document de Projet Standard (FSP) basée sur la note conceptuelle (PIF) initiale.? Cette phase de PPG est considérée comme une phase préparatoire permettant la collecte des données et la validation des résultats et des outputs contenus dans le PIF; le développement d’un plan suivi-évaluation complet incluant les indicateurs appropriés et une base de référence ; le développement d’un plan de participation des communautés, des parties prenantes gouvernementales comme convenu avec elles pour l’implémentation et le cofinancement. Le résultat final de la phase de PPG sera un Document de Projet (PRODOC) et de demande d’approbation par le CEO du FEM et prêt pour soumission au FEM. Ce document comportera, tous les annexes, les outils de suivi, les procédures de surveillance environnementale et sociale et d’autres informations pertinentes au projet. Cette phase de PPG inclura une consultation des parties prenantes aux activités précédemment mentionnées y compris les entités gouvernementales, le secteur privé, les groupes industriels, les donateurs et les organisations de la société civile.

A cet effet, pour la formulation du document du Projet, Le PNUD recherche le service d’un consultant spécialiste en Etude d’Impact Environnemental capable de fournir des inputs nécessaires à la production d’un Document complet de Projet (Prodoc) pour la mise en place des Micro- -Barrage Hydroélectrique.

 
Duties and Responsibilities

Sous la supervision directe du Directeur-pays et en étroite collaboration avec l’analyste au programme Résilience et Gestion des Ressources Naturelles du bureau du PNUD, le consultant travaillera sous la Direction du Consultant International en Charge de l’élaboration du ProDoc et du Conseiller Technique Régional chargé du Changement Climatique et Energie Durable du PNUD.

Il aura pour tâches principales de:

  • Collecter de manière participative les données? selon la méthode appropriée basée sur le Focus Group? et autres;
  • Collecter et analyser les données relatives aux impacts environnementaux d’implantation des micro-barrage;
  • Contribuer aux études stratégiques des risques et des opportunités identifiés pendant les procédures de dépistage des impacts sociaux et environnementaux (SESP).
  • Réaliser une évaluation de vulnérabilité sur les sites visés par le Projet ;
  • Evaluer les risques (probabilité) concernant chaque site du Projet y compris le changement climatique (Inondation, étiage), l’affectation des moyens d’existence…
  • Réaliser une évaluation complète de sauvegarde environnementale et sociale (ESS) pour le PNUD ;
  • Produire un rapport sur les Résultats de l’évaluation (ESS) lié au PPG et pour les actions futures ;
  • Identifier, en collaboration avec le Consultant International et les responsables nationaux, les études de base, de faisabilité potentielle sur les risques observés pendant cette phase de PPG ;
  • Contribuer à la revue du draft du ProDoc et fournir une contribution à la finalisation.

Résultats attendus:

  • Planning détaillé de travail y compris activités, calendrier conformément aux termes du contrat (2 jours) ;
  • Rapport (Draft 1) d’analyse sur les Etudes d’Impact Environnementale soumis à l’équipe de supervision ;
  • Rapport (Draft 2) d’analyse sur les Etudes d’Impact Environnementale intégrant les recommandations de l’équipe de supervision (PNUD National, Régional et Consultant International);
  • Rapport final validé par l’équipe de supervision comprenant les recommandations à intégrer dans le PRODOC ;
 
Competencies
  • Compétence avérée de mener des études d’Impact Environnementales et de faire une analyse de vulnérabilité des systèmes et communautés;
  • Capacité de faire des propositions de plan de sauvegarde social et environnemental;
  • Excellent capacité analytique, communications et de production des rapports;
  • Avoir une capacité de travail dans un environnement multiculturel ;
  • Capacité d’analyse, et de planification de la sauvegarde environnementale;
  • Avoir une capacité d’analyse, de rédaction des rapports de consultation.                          
 
Required Skills and Experience

Education:

  • Diplôme d’étude Universitaire (BAC+5) en Développement durable, Environnement, Science sociale, EIE ou équivalent;

Expériences professionnelles:

  • Avoir une expérience d’au moins cinq (5) années de travail sur études d’impact sociales et environnementales;
  • Avoir une expérience avérée en évaluation de vulnérabilité, d’impact social et environnemental des projets;
  • Avoir une habilité à identifier les besoins et les activités de renforcement des capacités des parties prenantes et des partenaires.
  • Expérience prouvée dans travail avec les communautés, les privés et les agences étatiques en République Centrafricaine;
  • Expérience de travail dans une équipe pluridisciplinaire et multiculturelle.
  • Large compréhension des liens entre énergie moderne et l’environnement en RCA, dans la sous région;
  • Avoir une connaissance du Système des Nations Unies est un avantage ;
  • Maîtrise de l’outil informatique.

Langue:

  • Parfaite maitrise de la langue française est exigée et Sango;
  • Connaissance moyenne de l’anglais souhaitée.

Dossier de soumission:

Une proposition technique incluant:

  • Une lettre de motivation adressée au Représentant résident a.i. du PNUD en RCA;
  • Un Curriculum vitae actualisé;
  • Un formulaire P11 dûment rempli et signé;
  • Une copie des diplômes académiques;
  • Un note stratégique de 10 pages maximum précisant le niveau de compréhension de la consultation ainsi que l’organisation de la mission et la méthodologie d’intervention proposée;

Une proposition financièreincluant:

  • Les honoraires du consultant (détaillant le montant des indemnités journalières, le nombre de jours de travail prévus);
  • Les DSA (frais d’hébergement, de subsistance, de transport local, frais téléphoniques…)

Le transport du Consultant sur les sites sera à la charge de l’organisation. Le dossier de soumission devra?préciser les conditions de paiement du consultant.

Critères d’évaluation :

Les candidatures seront évaluées sur la base de la méthodologie suivante :

Analyse cumulative:

Le contrat sera accordé au consultant dont l’offre aura été évaluée et confirmée comme :

  • En adéquation avec les Termes de Référence de la mission;
  • Ayant obtenu le plus haut score à l’évaluation technique dépassant 70 %;

Pondération:

  • Diplôme 10%;
  • Nombre d’années d’expérience pertinente 10%;
  • Références similaires (un minimum de 3) 20%;
  • Compréhension des TdRs et pertinence de la note méthodologique soumise 45%;
  • Planning : adéquation du calendrier de mise en œuvre de la consultation 15%. 

Durée de la mission : la durée de la mission est de 6 mois.

Les Candidatures féminines sont vivement encouragées.

 


POSITION TYPE

ORGANIZATION TYPE

EXPERIENCE-LEVEL

DEGREE REQUIRED

LANGUAGE REQUIRED